×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Journée mondiale de la femme
La chirurgienne Rajae Aghzadi Traki à la fac à 15 ans!

Par L'Economiste | Edition N°:1471 Le 07/03/2003 | Partager

. Un parcours des plus étonnants pour ce professeur dont la première partie de la scolarité s'est déroulée à la maison. Aujourd'hui bardée de diplômes, elle est aussi engagée dans la lutte contre le cancer du seinA 44 ans, elle a déjà derrière elle 22 années de pratique chirurgicale et 12 ans de professorat. Elle, c'est Rajae Aghzadi Traki, professeur en chirurgie viscérale et cancérologique. Et pour qui ne la connaîtrait pas, elle est également présidente de l'association de lutte contre le cancer du sein, Coeur de Femmes, connue pour ses opérations à grand succès. Une association qui est née de sa volonté, et qui part en croisade dans les contrées reculées du Royaume, celles dans lesquelles les femmes ignorent jusqu'à l'existence de ce mal qui peut les ronger, dans le seul but de les sauver. Et si elle accomplit de si belles actions, c'est parce qu'un jour, le regard de ces femmes malades l'a marqué de son empreinte indélébile. «Quand vous rencontrez le regard d'une femme malade, vous ne l'oubliez jamais. Cela vous rend humble pour le restant de votre vie«, dira-t-elle solennellement. Discrétion et modestie sont, en tous cas, les traits les plus marquants de la personnalité de Rajae Aghzadi Traki. Avec du coeur à l'ouvrage et une bonne dose d'humilité, elle a même réussi à faire oublier son génie. Celui qui a fait d'elle la première femme marocaine à obtenir la mention de major pour son concours universitaire de médecine. Ou encore celui qui a fait d'elle une petite fille pas vraiment comme les autres. Alors qu'elle voit le jour à Sefrou, la capitale des cerises, c'est à Fès que se dérouleront les premières années de sa vie. Une vie, d'ailleurs, très différente de celle que l'on pourrait imaginer. A l'âge de 4 ans, l'âge où les enfants sont scolarisés pour la première fois, la petite Rajae reçoit une gifle le premier jour de l'école. Une gifle qui marque un tournant (précoce mais ô combien bénéfique) dans l'histoire de sa vie, puisque ses parents décident de la retirer tout bonnement du système. Elle étudiera à la maison!Son père, professeur universitaire d'histoire, et sa mère se relayeront auprès d'elle pour lui enseigner les programmes scolaires. Et à 7 ans et demi, elle réussit brillamment son entrée en sixième. Rajae se plonge dans les études tête baissée. Et bingo une seconde fois! à 15 ans et demi, elle intègre la cour des grands, la faculté. En 1981, elle passe le concours universitaire pour l'internat haut la main et commence à pratiquer la chirurgie. Dix ans plus tard, elle devient professeur après le concours d'agrégation passé à Rabat. Pas le temps de s'amuser. D'ailleurs, avouera-t-elle, «la première fois que j'ai entendu parler d'une surprise-partie, j'avais 24 ans et j'étais déjà chirurgienne«. Evidemment puisque le plus clair de son temps, elle le passait au bloc opératoire, multipliant les astuces afin de s'initier à la chirurgie. Ce qu'elle a réussi avec brio, puisqu'aujourd'hui, elle est bardée de diplômes en échographie, chirurgie digestive cancérologique, sénologie... qu'elle utilise d'ailleurs à bon escient avec Coeur de Femmes. Son combat ne fait que commencer. Après Safi, Laâyoune, Oukacha, Taza, Casablanca où à chaque fois, le nombre de femmes auscultées dépassent le millier, elle continue de battre campagne vers de nouvelles destinations.Radia LAHLOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc