×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Hybride

    Par L'Economiste | Edition N°:307 Le 04/12/1997 | Partager

    La mouvance conservatrice en Israël s'arrache les cheveux. L'image du pays faite de pionniers et de soldats vient d'être sérieusement écornée. Motif: au prochain concours européen de la chanson (l'Eurovision), les couleurs israéliennes seront défendues par une chanteuse-chanteur, qui doit sa célébrité autant à son talent qu'à son changement de sexe. Dana, garçon à la naissance s'est transformé il y a six ans en une jolie femme.
    Les très nombreux fans de Dana, eux, n'ont que faire des états d'âmes des ultraorthodoxes. Ni la nature de ses chromosomes, encore moins son sexe d'origine ne les intéressent vraiment.
    Le parti religieux Shas via son délégué au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel s'est saisi de l'affaire: «Je ne sais pas si Dana est un homme ou une femme», s'est-il interrogé. Il a promis de lui ôter sa robe en plein spectacle pour vérifier.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc