×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprise Internationale

    Fusion dans les télécommunications : BT et MCI deviennent Concert

    Par L'Economiste | Edition N°:253 Le 07/11/1996 | Partager


    La fusion entre le groupe britannique BT (ex-British Telecom) et le deuxième groupe américain de télécommunications MCI a été finalisée le 3 novembre. BT, détenteur de 20% de la firme américaine, rachètera les 80% restants pour 12 milliards de Livres (1 Livre=14,16 DH). Les deux firmes seront fusionnées dans une compagnie baptisée Concert, mais elles garderont chacune son nom dans leur pays d'origine. La compagnie sera enregistrée à Londres, mais disposera d'un siège dans les capitales américaine et britannique. Le groupe envisage de devenir le leader mondial dans son secteur au prochain millénaire, annonce M. Peter Bonfield, directeur général de BT et futur D.G de Concert. Celle-ci se classe déjà numéro quatre mondial après le Japonais NTT, l'Américain AT&T et l'Allemand Deutsche Telekom.
    Par le biais de Concert, BT pourra développer son implantation aux U.S.A. De son côté, MCI apportera une agressivité commerciale, une compétence sur Internet et un portefeuille clientèle de quelque 3.000 firmes internationales. M. Bonfield reconnaît «qu'une course d'obstacles l'attend encore». Il doit décrocher l'accord de la Commission Fédérale Américaine des Communications (FCC).
    Les firmes étrangères ne peuvent en effet acquérir sans son aval plus de 25% du contrôle d'une entreprise de télécommunications locale. AT&T, pour sa part, réclame que la FCC mette des conditions fortes à son aval, tel qu' un meilleur accès au marché britannique. Lorsque Concert existera légalement, elle pèsera un chiffre d'affaires annuel de 25 milliards de Livres pour 43 millions de clients dans 70 pays. Cette nouvelle synergie entraînera une compression du personnel dont M. Bonfield a minimisé l'impact. Pour l'heure, l'exploitant britannique, désireux de maintenir les différentes alliances nouées par MCI, mise sur l'Asie-Pacifique où son partenaire américain dispose d'un réseau avec plus de 40% de parts de marché sur les liaisons internationales.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc