×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

France-Maroc:1 milliard de Francs pour la coopération culturelle

Par L'Economiste | Edition N°:63 Le 21/01/1993 | Partager

Mme Catherine Tasca annonce la signature d'un protocole financier portant sur un crédit de 1 milliard de Francs destinés à soutenir de "grands projets" au Maroc. Le secrétaire d'Etat à la Francophonie et aux Relations culturelles extérieures du gouvernement français, Mme Catherine Tasca, n'est pas venue les mains vides. En visite en fin de semaine dernière au Maroc pour une série d'entretiens bilatéraux, Mme Tasca a annoncé l'ouverture d'une ligne de crédit d'un montant de 1 milliard de Francs. L'enveloppe est destinée à "accompagner de grands projets à caractère culturel" au Maroc. Selon Mme Tasca, les modalités de cet accord ont notamment été définies avec M. Driss Basri, ministre de l'Intérieur. Il prendra la forme d'un protocole financier. Son montant sera garanti par l'Etat français Si les postes d'affectations du crédit ne sont pas encore définitivement arrêtés, le ministre français a néanmoins cité deux projets qui devraient en tout état de cause en bénéficier. Il en va ainsi des travaux d'assainissement de la baie de Casablanca. Pour mémoire, le groupe Bouygues vient d'en décrocher le contrat. D'un montant d'environ 400 millions de Francs, il porte sur l'ensemble des travaux de dépollution et d'aménagement de la baie. Dans une tout autre perspective, le programme de reconversion du Rif, récemment annoncé par Sa Majesté le Roi, devrait également être inséré au protocole. D'un montant total de 1 milliard de Dollars, ce plan vise essentiellement à la reconversion agricole du Rif vers une activité à caractère alimentaire. Par ailleurs, Mme Tasca s'est attachée à souligner l'importance des moyens mis en oeuvre au titre de la coopération culturelle, scientifique et technique franco-marocaine. Budgétisée à hauteur de 300 millions de Francs par an, elle devrait se renforcer cette année sur ses axes techniques et scientifiques. Dans ce cadre, de nouvelles dotations seront allouées aux bibliothèques des centres culturels français pour la constitution de fonds scientifiques et techniques. Enfin, un renforcement du dispositif de formation pour l'enseignement à caractère technique a également été évoqué par le ministre français.

C.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc