×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Financière Diwan réservée à la hausse

Par L'Economiste | Edition N°:625 Le 27/10/1999 | Partager


Encore une séance plate hier à la Bourse de Casablanca. A l'origine, une réservation à la hausse de Financière Diwan, vedette de la place ces derniers jours.
Après la suspension de la cotation du 20 au 22 octobre, les échanges ont repris sur la filiale de l'ONA dès lundi. 24 heures plus tôt, la holding avait annoncé son intention de racheter aux action- naires minoritaires leurs participations au prix de 410 DH (voir aussi articles en page 13). A l'ouverture de la séance hier matin, la demande sur la valeur a été tellement importante que son cours a flambé. De 370 DH, niveau auquel était traitée Financière Diwan avant la suspension de sa cotation par le CDVM, elle est passée à 450 DH. Le maximum des +6% permis étant dépassé, la valeur a été réservée à la hausse en fin de journée. Résultat: la physionomie de la bourse ne fait état d'aucune opération sur Fianncière Diwan et les volumes sur le marché central ont été assez maigres. Le marché de blocs n'a pas fait mieux, n'enregistrant qu'une seule opération sur la Cior (2.500 titres). Le volume global de la séance de lundi 25 octobre s'est donc élevé à 53,6 millions de DH.
Sur le marché central, les échanges ont été dominés par l'ONA avec un total de 11.918 actions au prix de 1.182 DH.
Sur les 31 sociétés cotées hier, 14 étaient en hausse, 6 en baisse, tandis que 11 stagnaient.
L'indice général a clôturé la séance à 810,49, soit une petite hausse de 0,03% par rapport à vendredi. Il reflète ainsi fidèlement la tendance stagnante du marché. Sa performance depuis le début de l'année s'établit à 0,85%.
Selon les analystes de BMCI Bourse, la situation de survente observée actuellement devrait théoriquement entraîner à terme un rebond de l'IGB vers le niveau de 818 points.

Hanaa FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc