×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Finances-banque
La titrisation commence à prendre

Par L'Economiste | Edition N°:1547 Le 25/06/2003 | Partager

. Crédilog II entièrement placé. Le CIH se finance moins cher que lors du Crédilog IL'opération de placement du Crédilog II a été clôturée avec succès, selon Maghreb Titrisation. L'engouement des investisseurs institutionnels pour les parts de fonds de titrisation prouve que le produit est en train de se frayer une place dans la gamme des instruments de placements. A l'avenir, il y a de fortes chances pour qu'il devienne un substitut naturel aux bons du Trésor, compte tenu de sa qualité et de sa sécurité. Crédilog II a permis la titrisation effective de 9.232 créances hypothécaires d'un montant de 1 milliard de DH au profit du fonds de placement collectif en titrisation (FPCT). Maghreb Titrisation, arrangeur de l'opération, a noté un réel engouement des investisseurs pour ce second placement. «Dès les premières heures de l'opération, les parts P1 ont été rapidement sursouscrites à hauteur de 44,5 millions de DH, avant que leur placement ne soit suspendu«, est-il indiqué. Les parts P2 et S ont, pour leur part, été entièrement souscrites avant la fin de la période de placement.A travers cette opération, le CIH a pu se financer à long terme à des conditions jugées très favorables. «Les spreads sur les parts P1 et P2 sont respectivement de 40 et 65 points de base, soit une baisse de 15 et 10 points de base par rapport à Crédilog I«, souligne Maghreb Titrisation. Il est par ailleurs signalé que les investisseurs ont basé leur décision exclusivement sur la qualité du montage et du portefeuille titrisé. Preuve de la maturité des institutionnels. Pour rappel, Crédilog II a été constitué dans le but d'acquérir des prêts au logement, totalisant le montant de 1 milliard de DH, sains et garantis à plus de 110% par des hypothèques de premier rang.Cette acquisition a été financée par l'émission pour le compte de Crédilog II, de 2 classes de parts (prioritaires et spécifiques) de FPCT, assimilables à des valeurs mobilières à rémunération fixe, pour un montant total de 1 milliard de DH.La classe de parts prioritaires est composée de 5.620 parts P1, rémunérées à un taux annuel de 5,11% et de 3.870 parts P2 rémunérées, elles, à un taux annuel de 6,39%. La classe spécifique S, composée de 500 parts subordonnées, quant à elle, est rémunérée à 6,85% l'an. Une part résiduelle non rémunérée a été souscrite par le cédant.Pour rappel, le syndicat de placement est composé de la CDG, Médiafinance, BMCE, BCP, BMCI, BCM, CFM, Upline Securities et MSIN. Le remboursement des parts s'effectuera trimestriellement, en capital et intérêts, à partir des flux générés par les prêts sous-jacents. Il sera garanti, en plus des hypothèques de premier rang propriétés de Crédilog II, par une multitude de mécanismes de couverture (fonds de réserve, avances techniques assurées par le cédant…).Mouna KABLY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc