×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Faiza Lahlou: «Nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes»

Par L'Economiste | Edition N°:2402 Le 16/11/2006 | Partager

Faiza Lahlou, ingénieure de formation, est directeur des relations extérieures pour la région Afrique Nord-Ouest et Afrique subsaharienne (Afrique du Sud, Nigeria, Sénégal, Kenya…) à Procter & Gamble depuis 2000. Elle s’exprime sur son statut d’expatriée, sur son environnement professionnel, l’organisation entre vie professionnelle et vie privée…. L’Economiste: Vous avez découvert l’Afrique en 2000 ou bien avant?- Faiza Lahlou: Ma première expérience à l’international date de 1993. A cette époque, je travaillais en qualité d’ingénieure au sein d’une société pétrolière. Ce qui m’a permis de découvrir des territoires comme l’Algérie et le Gabon.Pour moi, l’Afrique, c’est beaucoup d’humanité mais parfois de cruauté. On ne peut débarquer sans s’être préparé; ce n’est pas l’Europe. Il y a des règles de conduite à avoir et des spécificités à connaître. A Procter, les expatriés bénéficient d’un accompagnement afin de mieux appréhender leur nouvel environnement. Nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes!. Les pays que vous visitez n’ont pas la même histoire notamment l’Afrique du Sud et la fin de l’apartheid.- Dans un premier temps, je focaliserai sur leur diversité. L’Afrique du Sud est un pays où il y a 2 mondes en 1, le Nigeria est un pays en plein effervescence animé par 120 millions de personnes et qui regorgent de richesses naturelles. Quant au Kenya, la population est bien éduquée, les gens sont agréables et chaleureux. La réussite de la sortie de l’apartheid, ça a été une découverte. Pour mieux comprendre et m’imprégner, j’ai visité le musée de l’apartheid à Johanesbourg. Réussir un tel challenge politique, économique, social et culturel, c’est vraiment extraordinaire. La transition a été extrêmement bien gérée. Nelson Mandela est un grand homme.. Vous êtes plus en contact avec des nations anglophones. Que pensent-elles du Maroc?- Dans les pays anglosaxons, ils ont peu d’informations sur l’Afrique du Nord. Pour ces populations, nous sommes proches de l’Europe. La langue est une barrière, nos histoires sont différentes et nous sommes éloignés géographiquement. L’unique point commun entre ces pays, c’est leur connaissance de l’emblême de notre équipe nationale de football. Ils sont tous passionnés par le foot.. Au niveau professionnel, de quelle nature sont les relations?- Dans le monde Procter & Gamble, nous ne faisons aucune différence. Les programmes de formations sont mondiaux. De fait, nos collaborateurs bénéficient de formations qualifiantes au même titre que leurs homologues à l’étranger. Mon rôle, entre autres, est de former et d’encadrer les équipes. De plus, que je me rends une semaine par mois dans ces pays, le dialogue n’est pas interrompu, nous communiquons par email où via un système de communication audiovisuel.. Vous avez l’air de vous plaire. Etre à des milliers de kilomètres de sa famille nous vous pose pas de problème?- Quand on opte pour l’expatriation, il faut trouver le bon dosage. C’est une question d’équilibre. L’équilibre, je l’ai trouvé grâce à mon mari qui a adhéré au projet de carrière. Je trouve en lui le support idéal pour donner le meilleur de moi-même sur le plan professionnel et d’être à la hauteur dans mon rôle de femme et de mère. Au bureau je suis à 100% et à la maison, je suis également à 100%. Et pas de PC le week-end! L’organisation est vitale. Cela permet d’éviter des loupés comme l’oubli d’une date d’anniversaire.Propos recueillis par Rachid HALLAOUY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc