×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:659 Le 14/12/1999 | Partager


· KPN dame le pion à France Telecom sur le marché allemand
Le groupe de télécommunications néerlandais KPN vient d'acquérir 77,5% de l'opérateur mobile allemand E-Plus, troisième opérateur allemand de téléphonie mobile, pour un montant de 9,1 milliards d'Euros. L'acquisition s'est effectuée dans le cadre d'un partenariat avec l'Américain BellSouth qui conserve les 22,5% restants.
Cette transaction bloque les projets de France Telecom qui avait annoncé en début d'année son intention d'acquérir plus de 75% d'E-Plus.
KPN a annoncé en outre qu'il entend désormais faire du marché français l'une de ses priorités stratégiques futures. L'opérateur a confirmé d'ailleurs qu'il a entamé des discussions depuis déjà un certain temps avec le groupe Vivendi, alors que les deux opérateurs ont récemment nié toute rumeur concernant leur rapprochement. Aujourd'hui, le groupe néerlandais se dit disposé à une éventuelle entrée de Vivendi ou d'un autre partenaire dans l'alliance KPN-BellSouth. «Cela dépend du montant que ces partenaires peuvent apporter et de la conformité de leur stratégie avec celle de l'alliance», est-il indiqué.

· Deutsche accorde ses priorités au marché européen
Le géant allemand des télécoms Deutsche Telekom se concentre sur l'Europe pour accroître ses activités à l'international même s'il lorgne quelques secteurs aux Etats-Unis, notamment la téléphonie mobile, les activités en ligne et la transmission de données.
Au cours des deux prochaines années, l'opérateur allemand entend porter la part de l'international dans son chiffre d'affaires à 15% contre 10 actuellement.
Sur l'Europe, Deutsche Telekom cible particulièrement l'Espagne et la France. Il souhaiterait prendre le contrôle d'un opérateur de téléphonie mobile ou acquérir des licences. Quant à la question de l'alliance Global One (société commune de Deutsche, France Telecom et l'Américain Sprint), elle serait réglée en janvier prochain, selon l'opérateur allemand.
A rappeler que cette alliance, lancée en 1996, et qui proposait des services de télécommunications aux entreprises multinationales, est en voie d'éclatement après la fusion annoncée depuis début octobre de Sprint et MCI Worldcom.

· L'Italie veut libérer complètement les télécoms
L'autorité italienne de régulation va procéder à la libéralisation du secteur des appels locaux à partir de juillet 2000. Elle a établi un certain nombre de mesures qui permettront à l'utilisateur de choisir entre Telecom Italia (encore en monopole) et des opérateurs concurrents. A terme, il est prévu la fin du monopole de Telecom Italia sur la boucle locale», à savoir les réseaux de fils de cuivre qui relient les utilisateurs aux centraux téléphoniques locaux. Pour le responsable de l'autorité de régulation, cette libéralisation serait un processus graduel parce qu'il n'est pas possible que 23 millions de clients de Telecom Italia changent du jour au lendemain d'opérateur.
Par ailleurs, le régulateur italien vient de procéder à des baisse de 29% en moyenne des tarifs téléphoniques entre les lignes fixes et les téléphones portables. Les nouveaux tarifs passeront de 658 Lires/minute à 470 (1.000 Lires=5,29 DH). Cette décision s'insère dans la politique de révision régulière des prix de communications fixés par l'autorité de régulation. En mars dernier, l'organisme avait déjà imposé une baisse de 12% des tarifs fixes-mobiles.

Badra BERRISSOULE (AFP)

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc