×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En Bref

    Par L'Economiste | Edition N°:45 Le 17/09/1992 | Partager

    Legrand résiste à la crise

    La société Legrand, l'un des leaders mondiaux du petit appareillage électrique, a affiché un résultat net de 364 millions de Francs au premier semestre de l'année en cours, soit une progression de 7% par rapport à la même période de 1991. En hausse de 4%, le chiffre d'affaires a atteint 5,225 milliards de Francs. Selon M. Olivier Bazil, le Directeur Financier de Legrand, la société présente "une bonne résistance dans une conjoncture morose". C'est grâce à une politique de diversification géographique que le groupe résiste à la déprime qui sévit sur ses principaux marchés. Au premier semestre de 1992, le chiffre d'affaires réalisé en France n'a augmenté que de 1%. Le second point fort, selon M. Bazil, réside dans la politique d'investissements élevés, en majorité autofinancés, menée de puis plusieurs années par le groupe. En 1992, les investissements industriels devraient atteindre un milliard de Francs, soit environ 10% du chiffre d'affaires.

    Pepsi souhaite prendre le contrôle du groupe espagnol Kas

    La multinationale américaine Pepsi, déjà présente dans le capital de Kas, négocie, depuis le mois d'Avril dernier, une prise de participation majoritaire afin d'avoir "les moyens de concurrencer sérieusement son éternel rival, Coca-Cola, sur l'ensemble du territoire espagnol".Kas, holding qui regroupe deux entités (Kesa, contrôlée à hauteur de 51% par le Banco Bilbao Vizcaya et spécialisée dans l'exploitation et la distribution des produits Kas, et Kas SA, propriétaire des marques et boissons Kas, Kasfruit et Greip et contrôlée par BBV à hauteur de 72,7%) dont la valeur globale est estimée à un milliard de Francs, occupe la deuxième place sur le marché espagnol des boissons gazeuses et des jus de fruits, derrière Coca-Cola.

    Toshiba et Asahi s'associent dans la production de piles d'une nouvelle génération.

    Les japonais Toshiba et Asahi Chemical Industry Co. Ltd. vont créer, le 1er Octobre, un joint-venture pour la production et la commercialisation de piles rechargeables au lithium. Baptisée A and T Battery Corp., la nouvelle société sera dotée d'un capital de un milliard de Yens, détenu à parts égales par les deux partenaires.

    Les piles rechargeables au lithium, de par "leur légèreté et leur encombrement réduit", sont destinées aux ordinateurs portables et radiotéléphones.

    Privatisation du Credito Italiano

    Le gouvernement italien a décidé, Mercredi 9 Septembre, de privatiser la banque Credito Italiano. Avec un chiffre d'affaires de 89.371 milliards de Lires, un bénéfice net de 289,1 milliards de Lires et 719 guichets en Italie, Credito Italiano est la sixième banque de son pays. Elle est détenue à 67,1% par l'IRI, holding d'Etat italien transformé en société par actions en Juillet dernier.

    Fusion des suédois Alfa Laval et Tetra Pak

    Alfa Laval et Tetra Pak, les deux leaders de l'emballage des aliments liquides et du traitement des produits laitiers, vont fusionner, pour donner ainsi naissance, dès Janvier 1993, à Tetra Laval, un groupe pesant 50 milliards de Couronnes et employant 35 personnes. En Janvier 1991, Tetra Pak avait acheté Alfa Laval pour 16 milliards de Couronnes, et à l'automne suivant, les deux entreprises décidaient de créer un siège commun à lund, dans 4 le Sud de la Suède. M. Hans Rausing, le patron de TetraPak, restera dans le nouveau groupe comme Président du Conseil d'administration M. Lars Hallden, l'actuel PDG d'Alfa Laval, prendra la tête du nouvel ensemble, qui sera constitué de quatre unités: Tetra Pak International, Tetra Laval Food, Alfa Laval Industry et Alfa Laval Agri.

    Jaguar Cars supprime 700 emplois

    Le constructeur britannique de voitures de luxe, racheté par le 2ème constructeur américain Ford en 1989, a supprimé 700 emplois en raison de ses ventes insuffisantes. La principale raison des problèmes financiers de la compagnie proviennent de l'effondrement du Dollar. Jaguar Cars réalise 44% de ses ventes aux Etats-Unis, pour un total de 23.000 véhicules. Ford, au moment du rachat, avait tablé sur des ventes de 50.000 voitures par an.

    Le groupe de promotion immobilière Pelège cède ses hôtels à Holidaylnn.

    Le groupe britannique HI Développement PLC, qui gère essentiellement l'enseigne Holidaylnn à travers le monde, va reprendre la majorité du pôle hôtelier du groupe Pelège, qui regroupe les hôtels Alliance (11 hôtels 3 et 4 étoiles) et la chaîne Fimotel (69 hôtels 2 et 3 étoiles).

    D'après un communiqué du groupe français, qui revient ainsi à son métier de base, la promotion, après avoir mené une politique de diversification, HI Développement PLC détiendra 54% du capital de Alliance SA, probablement aux côtés de Pelège (10%) et du Crédit Lyonnais.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc