×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:23 Le 02/04/1992 | Partager

    · Amstrad prévoit de supprimer des emplois en France.
    Le constructeur britannique spécialiste de la micro-informatique familiale, entend supprimer une cinquantaine d'emplois sur les 100 que comprend la société française qui continue d'accuser des pertes. Le groupe Amstrad a lui-même enregistré la première perte (152 millions de Francs pour un chiffre d'affaires de 1,96 milliard de Francs sur les six premiers mois) de son histoire en raison du tassement du marché des ordinateurs personnels et la guerre des prix dans ce secteur. Pour compenser ces résultats, le président fondateur d'Amstrad s'est lancé dans les antennes satellites, visio-phones, fax, magnétoscopes etc...

    · Philips et Grunding envisagent de créer une société commune
    Le géant néerlandais Philips et le groupe allemand Grunding veulent créer une société commune pour le développement et la production d'appareillages vidéo.
    Grunding apporterait ses activités appareillages vidéo et composants de Nuremberg; Philips mettait dans la corbeille toute son unité de production d'appareillages vidéo, sise à Vienne.

    · Mercedes-Avia-Liaz créent un joint-venture.
    Les pouvoirs publics tchèques ont donné leur feu vert à la création d'une société commune dans les utilitaires légers et les camions, entre le groupe Mercedes-Benz et les firmes tchécoslovaques Avia et Liaz.
    Le projet prévoit l'assemblage, puis la fabrication, d'utilitaires légers Mercedes MB 100 à 180 à traction avant et de camions de moins de 10 tonnes à l'usine Avia, tandis que Liaz fabriquera des camions de plus de 10 tonnes.

    · Sanofi affiche de bons résultats.
    Au cours de l'exercice 1991, marqué notamment par la mise en place de l'alliance avec Sterling Drug, la filiale pharmaceutique d'Elf Aquitaine, Sanofi, a vu son bénéfice net consolidé progresser de 12%, pour atteindre les 956 millions de Francs.
    Sa marge brute d'autofinancement (MBA) a progressé de 7,1%, à 1,743 milliard de Francs et ses fonds propres ont connu une amélioration de 1,1 milliard de Francs, ce qui, du coup, a réduit son endettement: le ratio dettes sur fonds propres a ainsi donc été ramené de 38% à 22%.

    · Malgré une année difficile, Renault affiche de bons résultats
    Quelques semaines avant son départ de la présidence, Raymond Lévy a annoncé un profit net consolidé de 3 milliards de Francs, en croissance de 154%, contre 1,2 milliard l'année précédente.
    Parallèlement, Renault est parvenue à réduire sa dette de 11,5 milliards, la ramenant ainsi à 15,5 milliards. Ces performances sont, en partie, dues à des efforts de productivité notamment traduits par des réductions d'effectif.
    En 1991, Renault avait en effet taillé dans ses effectifs: elle ne comptait plus que 147.200 personnes contre 196.800 en 1986.
    Le groupe compte persévérer dans cette voie puisque pour la seule maison-mère, 3.750 postes seront encore supprimés cette année.

    · Westinghouse et Mitsubishi coopéreront pendant quatorze autres années dans le combustible nucléaire
    Westinghouse Electric, leader mondial de centrales nucléaires à réacteurs à eau pressurisée, et Mitsubishi, qui possède 19 usines nucléaires en fonctionnement au Japon et 4 en cours de construction, ont décidé de prolonger pour une durée de dix ans leur accord de coopération qui arrivait à expiration en 1996.

    · La CEE a décidé de réduire les émanations de souffre.
    La Communauté européenne entend mettre en place un réglement en deux phases afin de réduire les niveaux de soufre dégagé par le carburant diesel.
    Les ministres de l'Environnement de la CEE s'accordent pour réduire à 0,2% d'ici à Octobre 1994 et à 0,05% d'ici à Octobre 1996 les émissions de souffre libérées par les camions, et les autobus notamment.
    Il est à noter que le taux actuel est de 0,3%.

    · Fiat va créer une direction commerciale unique pour ses marques
    Le groupe automobile italien vient d'annoncer la création d'une direction commerciale unique pour les marques Fiat, Lancia, Alfa Romeo et Innocenti.
    Cette centralisation devrait permettre d'unifier les politiques de vente du groupe et de garantir "une coordination de plus en plus étroite entre les marques qui conservent leurs spécificités en termes de produit et de réseau commercial".

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc