×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & carrière
Anapec-Espagne: Deuxième vague de recrutement dans la restauration

Par L'Economiste | Edition N°:1695 Le 30/01/2004 | Partager

. Les profils demandés: cuisiniers, serveurs … . L'employeur est le groupe espagnol VIPS Et de deux. Après la première opération qui a permis l'embauche de 135 personnes par le groupe espagnol de restauration VIPS, l'Anapec (Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences) récidive. Elle vient de boucler, jeudi dernier, une seconde opération avec le même employeur. Cette fois-ci, ce sont 80 postes qui sont offerts pour des profils de cuisiniers, serveurs… Mais l'Anapec ne cache pas son souhait de caser au moins une centaine de personnes. Chafik Rachad, le DG de l'agence, est en tout cas confiant. Et pour cause, la première opération a été, d'après lui, une réussite. Les Espagnols se disent contents des compétences marocaines. Pour rappel, cette opération relève d'un accord plus global conclu lors de la dernière haute-commission maroco-espagnole tenue à Marrakech. L'accord signé, en présence des ministres de l'Emploi des deux pays et qui court sur la période 2003-2007, prévoit l'embauche d'un millier de personnes à l'horizon 2007. Pour la dernière phase de cette opération qui a eu lieu jeudi 29 janvier (elle a débuté lundi 26), une équipe composée du DRH du groupe, Miguel-Angel Garcia, et deux assistants, s'est déplacée à Casablanca. «La décision finale revient à l'employeur», précise le DG de l'Anapec. Aussi, les deux cents personnes présélectionnées (sur la base des inscrits à l'Agence), par les responsables de l'agence, ont-ils eu à passer devant l'employeur espagnol pour un ultime entretien. Celui-ci, souligne le DG de l'Anapec, relève plus d'un «entretien qualitatif». Outre le diplôme et l'expérience, sont pris en considération les qualités personnelles du candidat, son sens de communication et sa connaissance de la langue espagnole. La maîtrise de la langue vaut surtout pour les candidats aux postes en relation directe avec la clientèle comme les serveurs par exemple. Les personnes retenues seront embauchées pour un contrat à durée indéterminée mais…après une sorte de période d'essai d'un an renouvelable, comme précisé dans l'accord. Ils toucheront, selon l'Anapec, 800 euros sans compter le variable (avantages sociaux, primes…). Mais si la restauration sera assurée par l'employeur, l'hébergement est quant à lui à la charge de l'employé qui profiterait toutefois d'une assistance. Quels que soient son profil et son expérience, le candidat démarrera sa carrière au bas de l'échelle en tant qu'aide, souligne le DG de l'Anapec. Pourtant, pour postuler, les candidats doivent justifier d'un diplôme dans la restauration, d'une expérience dans le domaine d'au moins un an et avoir moins de 30 ans. Pour rappel, outre les Espagnols, l'Anapec avait déjà mené une opération similaire avec les Français (la fédération française d'hospitalisation privée). Elle a permis l'embauche d'une vingtaine de personnes pour des postes d'aides-soignants.


6.100 personnes, 80 nationalités

Le groupe VIPS, qui opère dans la restauration, exploite plusieurs chaînes de restaurants et cafétérias dont Ginos et Laene ainsi que les marques internationales T.G.I, Friday's et Bice et plus récemment la chaîne américaine Starbucks Coffee. Au total, VIPS regroupe 13 enseignes et possède plus de 170 établissements (dont 128 à Madrid). Il emploie plus de 6.100 personnes de 80 nationalités différentes et compte atteindre 8.500 employés d'ici fin 2004. Le groupe est actuellement en pleine expansion. Il vient d'ailleurs d'ouvrir son premier restaurant en France. A noter par ailleurs que l'Espagne procède à ce recrutement alors qu'elle vient de finir l'année 2003 avec la création de 484.700 emplois: l'une des plus dynamiques de l'UE. Khadija EL HASSANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc