×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Ecrans plats: Philips, Thomson et Sagem s'associent

    Par L'Economiste | Edition N°:56 Le 03/12/1992 | Partager

    Le groupe néerlandais Philips et les français Thomson Consumer Electronics (TCE) et Sagem ont décidé de s'associer pour développer, produire et commercialiser des écrans plats à cristaux liquides.

    L'objectif de cette union est double: créer une synergie face aux japonais Sharp, Nec et Toshiba, qui dominent le marché mondial et saisir les opportunités de croissance que devrait connaître cette technologie.

    Les écrans plats à cristaux liquides commandés par une matrice active équipent déjà les ordinateurs portables.

    A l'avenir, et en raison de leur faible encombrement, ils devraient être de plus en plus utilisés dans les téléviseurs, les tableaux de bord d'automobiles et les téléphones à image.

    Evalué à 7 milliards de Francs cette année, le marché mondial des écrans plats à matrice active devait selon les prévisions des spécialistes, atteindre 9 milliards en 1993, 13 en 1994, 17 en 1995, 22 en 1996 et 26 en 1997.

    Pour concrétiser leur alliance, les trois groupes européens vont créer une société commune, dont Philips détiendra 80% du capital, le reste étant également réparti entre TCE et Sagem. Dans la corbeille de mariage, il s apportent leur savoir-faire en matière de développement, de production et de marketing. Leurs efforts de recherche continueront cependant à se faire de manière indépendante.

    Jusqu'ici, Philips, TCE et Sagem travaillaient séparément et utilisaient des techniques différentes pour mettre au point des écrans plats à matrice active.

    Selon les termes de l'accord, chacune des trois sociétés sera concernée par le développement d'une technologie.

    Philips, qui a investi 600 millions de Francs dans deux usines (la première, pilote, fonctionne déjà, la seconde est en construction), se consacrera à la technologie destinée aux écrans pour micro-ordinateurs portables couleur.

    Sagem s'intéressera aux futurs écrans intégrés dans les tableaux de bord et TCE à la rétro-projection pour la télévision à haute définition.

    Rubrique réalisée par Hakima EL MARIKY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc