×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Du 11 au 13 Février : Cuir: Forcing au second Sitec 93

Par L'Economiste | Edition N°:66 Le 11/02/1993 | Partager

Ouvert uniquement aux professionnels, le Sitec 93 démarre le 11 Février. Après le succès remporté par la première édition, les organisateurs augmentent pour cette année la superficie de l'exposition et le nombre des stands. Ils tablent aussi sur le double des visiteurs.

C'est du 11 au 13 Février 1993 que se tiendra à l'hôtel Hyatt Regency de Casablanca la seconde édition du Salon International du Cuir, Sitec 93.
Placé pour la seconde fois sous le thème de "partenariat dans les industries du cuir", le Sitec 93 a pour principaux objectifs d'augmenter les exportations marocaines par la diversification des marchés. Il vise aussi à augmenter l'offre marocaine par l'encouragement des projets de partenariat, la restructuration des entreprises du secteur et la modernisation de l'appareil productif.
Organisé par la FEDIC et le CMPE, ce salon, ouvert uniquement aux professionnels, mettra concrètement en relief la volonté des organisateurs de créer un environnement valable pour le développement du cuir.
Les secteurs représentés lors du salon sont la chaussure et tiges, le vêtement en cuir, la maroquinerie, les articles de voyage, la peausserie, et cette année les fabricants et les distributeurs des accessoires, fournitures, composants et tannerie.

600 visiteurs?

"Aujourd'hui, tout est mis en oeuvre pour réussir ce second salon", ont déclaré les organisateurs lors de la réunion préparatoire qui a eu lieu le 3 Février entre les exposants et le Comité Organisateur, composé de la FEDIC et du CMPE.
Abritant environ 86 stands, le salon se tiendra dans le Grand Forum et sur la piscine vidée et exploitée, sur une superficie de 774 m2. Les stands réservés aux étrangers (Italie, Espagne et France) sont au nombre de 10.
Le Comité Organisateur met à la disposition des exposants des stands clés en main de 9m2 (avec la possibilité d'avoir deux stands).
Durant les trois jours, le programme sera composé de rencontres, tables rondes sur le partenariat avec les pays de la CEE, une table ronde exposants-RAM et d'un défilé de mode prévu pour la clôture.
Le Sitec 92 a accueilli environ 300 visiteurs étrangers, les organisateurs tablent sur le double pour cette nouvelle édition.
Les pays cibles retenus sont la France, l'Espagne, le Portugal, l'Italie, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique et quelques pays arabes. La promotion externe, engagée par le Comité Organisateur, était essentiellement axée sur le mailing, la presse et le contact direct lors de salons spécialisés. Des dossiers sur le secteur du cuir au Maroc ont été consacrés par certains organes de presse spécialisés de France, d'Espagne, d'Allemagne et de Grande-Bretagne.
L'organisation de cette promotion a été réalisée en collaboration avec le CMPE, le délégué de l'ODI à Paris, le Directeur de la Chambre luso-marocaine à Lisbonne, le Conseiller économique à Londres, le Conseiller économique à Bonn et la GTZ en Allemagne.
Concernant les résultats de cette promotion, des délégations étrangères ont été constituées de France, d'Espagne, de Portugal et d'Allemagne pour la visite du salon.
Les organisateurs ont par ailleurs invité un certain nombre de journalistes spécialisés de Grande-Bretagne (2), de France (4), d'Espagne (2), d'Italie (3) et d'Allemagne (1), ainsi que des présidents d'associations ou de centrales d'achat. La France sera représentée par le Délégué du Groupement Régional de l'Industrie de la chaussure de la Loire (la plus grande concentration d'unités, 85 au total, de chaussures), la Belgique par le Président de l'Association des importateurs et agents chaussure, l'Espagne par trois Présidents d'Associations de chaussures de Vienna et d'Elda. Ces derniers coiffent une délégation d'une douzaine de fabricants leaders de la chaussure enfant. La Libye est représentée par les responsables de la plus grande centrale d'achat (Leader Product Company).
Par ailleurs, le Directeur de la Chambre de Commerce luso-marocaine conduit une délégation composée d'une dizaine d'entreprises portugaises intéressées par la production de tiges et par la partenariat au Maroc. Le délégué de l'ODI à Paris conduit, de son côté, une importante délégation de plus d'une cinquantaine d'entreprises françaises.

Présence de décideurs

Au niveau interne, les actions promotionnelles ont englobé des insertions publicitaires dans la presse écrite et à la radio. Un catalogue préparé par le Comité Organisateur servira d'outil promotionnel jusqu'au Sitec 94. Ce catalogue présente chaque société exposante, son profil, ses besoins, ses centres d'intérêt en matière d'exportation, de partenariat et de représentation commerciale. Ce document comporte également un aperçu du secteur du cuir, du code des investissements et des exportations, le CMPE et la mission de la FEDIC.

Par ailleurs, selon les membres organisateurs, et après la réussite du premier Sitec, les exposants marocains doivent assurer une présence de décideurs sur les stands. Ils doivent être prêts à répondre en terme de qualité, de prix, de coût et de facteurs. De plus, rappellent les organisateurs, ce salon se tient, d'une part, dans une conjoncture internationale "pas très favorable", en raison des dévaluations subies par les monnaies de certains pays cibles (Espagne, Italie notamment) et, d'autre part, à la même période que certains salons étrangers, tels que Pielespana en Espagne, Offenbach en Allemagne et Promocuir en Tunisie. Dans tous les cas, vu le temps qui leur est imparti, les industriels marocains devraient disposer d'arguments solides à même de réduire la durée des négociations.

Projets concrétisés

Enfin, suite au développement des exportations, plusieurs projets de joint-venture ont vu le jour. Il s'agit notamment d'une société allemande de chaussures installée à Larache et qui emploie environ 600 personnes. La société espagnole Flocachos, première marque de chaussures de confort en Espagne, s'est implantée à Casablanca, plus précisément à Oukacha (Aïn-Sebaâ). La production de la société sera exclusivement destinée à l'export.

Le démarrage est prévu pour la fin du mois de Février. Le programme prévisionnel de recrutement est de 50 personnes, dont quatre techniciens étrangers. De son côté, la société espagnole Elda Shoes est en cours d'installation à Casablanca, pour la fabrication de chaussures femme haut de gamme. La production est également destinée à l'export et notamment sur le marché espagnol. Ces deux dernières sociétés, Flocachos et Elda Shoes, sont exposantes au Sitec 93.

M.O.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc