×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Démission d’Olmert: Coup dur pour l’Autorité palestinienne

Par L'Economiste | Edition N°:2832 Le 01/08/2008 | Partager

. Il a été sérieux et impliqué dans les négociations de paixL’annonce de la démission prochaine du Premier ministre Ehud Olmert s’avère un coup dur porté à l’Autorité palestinienne qui, juste avant de perdre ce partenaire, estime qu’il a été «sérieux et impliqué personnellement» dans les négociations de paix. Officiellement, l’Autorité palestinienne affirme que les déboires judiciaires de Olmert et son annonce mardi dernier de ne pas briguer la direction du parti Kadima en septembre, sont une «affaire interne» à Israël. «Nous travaillerons avec tout Premier ministre élu en Israël et nous continuons avec Ehud Olmert jusqu’à l’arrivée de son successeur», a déclaré le président palestinien Mahmoud Abbas, lors d’une conférence de presse à Tunis. Mais plusieurs responsables impliqués dans les négociations ont estimé que l’Autorité palestinienne allait perdre un Premier ministre personnellement très impliqué dans les négociations et prêt à discuter des dossiers les plus sensibles, comme Jérusalem ou les frontières. «Nous avons mené les négociations les plus importantes depuis 1991» avec Olmert, a reconnu un des principaux négociateurs palestiniens sous couvert d’anonymat. «Les Israéliens nous écoutaient et discutaient», a-t-il ajouté. Un autre membre de l’équipe de négociateurs, l’ancien ministre Mohammed Achtiyeh, confirme que Olmert a été un acteur «sérieux et impliqué personnellement» dans les négociations, bien qu’elles n’aient débouché, jusqu’à ce jour, sur aucune percée. Après des années d’impasse, les négociations de paix israélo-palestiniennes ont été relancées en novembre dernier à Annapolis, près de Washington.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc