×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Commerce de luxe: Le réseau des franchises pour se faire une idée

Par L'Economiste | Edition N°:1471 Le 07/03/2003 | Partager

. Il est difficile de cerner l'activité en l'absence de statistiques. Le MCI fait état de 133 franchises toutes activités et gammes confonduesLes franchises se taillent la part du lion dans le commerce de luxe toutes branches confondues. Des marques comme La Senza (lingerie), Tiffany & Co (bijouterie), Geneviève Lethu (vaisselle) ou encore Style de vie (habillement/parfumerie) sont désormais familières au consommateur marocain, bien que les prix ne soient pas à la portée de toutes les bourses. En effet, la franchise occupe une place de plus en plus importante au sein du paysage commercial où la notoriété de certaines enseignes internationales n'est plus à prouver.Cependant, il est difficile de cerner les contours du commerce de luxe en l'absence de statistiques. Celui-ci regroupe des activités aussi variées que l'habillement, la bijouterie, les accessoires, la vaisselle, l'automobile, la parfumerie… Le réseau des franchises reste donc le seul moyen pour se faire une idée sur ce créneau. Selon une récente enquête effectuée par le ministère du Commerce et de l'Industrie, le réseau des franchises installées au Maroc compte à ce jour plus de 133 enseignes réparties à travers le pays. La part du commerce de luxe reste évidemment non connue. En effet, la majorité des franchisés au Maroc n'ont pas pour raison sociale le nom de la franchise, indique un responsable au niveau du ministère du Commerce et de l'Industrie. “Nous sommes obligés parfois d'assurer le suivi à travers les articles de presse ou en faisant du porte-à-porte pour alimenter nos statistiques”, ajoute-t-il.La répartition des réseaux par secteur d'activité montre que sur les 133 enseignes implantées au Maroc, les secteurs de l'habillement et de la restauration accaparent plus de 35% du total, avec une nette prédominance pour le prêt-à-porter. L'enquête du MCI indique en outre que plus de 80% des réseaux existants sont étrangers et principalement d'origine française et américaine.Par ailleurs, la répartition géographique de ces franchises fait ressortir une concentration à Casablanca (108 enseignes), soit 90% contre 48% à Rabat (57 enseignes). Marrakech, Meknès, Fès et Agadir arrivent loin derrière. Il est à noter que la franchise est aujourd'hui de loin la plus convoitée par les professionnels et commerçants en raison des multiples attraits qu'elle présente. D'ailleurs, les statistiques à travers le monde témoignent de l'importance de la dimension de cette forme de distribution.En effet, à l'heure de la mondialisation et des alliances des grands groupes, créer seul une entreprise commerciale devient difficile et impose un cumul de compétences financière, juridique et technique que tout un chacun possède rarement. Dans ce sens, le commerce organisé en réseau apparaît comme un des moyens les plus efficaces pour développer avec succès une entreprise commerciale et lui permettre de faire face à une concurrence de plus en plus acerbe, surtout que le consommateur est de plus en plus exigeant.


Les intervenants de la franchise

• Le franchiseur est un entrepreneur qui a testé avec succès une formule de commerce et constaté que ce succès est reproductible. Il est l'initiateur d'un réseau de franchise et a pour mission de développer le concept dans le cadre d'une stratégie de développement préalablement définie.• Le franchisé est un entrepreneur indépendant, personne physique ou morale, voulant bénéficier de la marque du réseau et de l'expérience du franchiseur qui par le biais d'un contrat lui concède le droit d'exploiter son concept. Le franchisé est responsable des moyens humains et financiers qu'il engage, il est responsable à l'égard des tiers des actes accomplis dans le cadre de l'exploitation de la franchise tout en adhérant au principe d'homogénéité du réseau tel que défini par le franchiseur. • Le master franchisé est un franchisé qui a obtenu par contrat le droit d'installer des sous-franchisés dans la zone dont il a l'exclusivité. Il en assure le contrôle ainsi que la représentation auprès du franchiseur.Devenir master franchisé revient donc à opter pour un double statut, celui de franchisé vis-à-vis de son propre franchiseur et celui de franchiseur sur le territoire pour lequel la franchise est concédée.Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc