×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Combat de femmes dans l'armée israélienne

    Par L'Economiste | Edition N°:145 Le 15/09/1994 | Partager

    L'armée est, par excellence, le domaine masculin. Les premières femmes y étaient cantinières, puis reléguées à des tâches subalternes. En Israël, le service militaire est obligatoire, l'année est en principe égalitaire. Témoignages.

    En 1953 le capitaine Yael Rom reçoit l'ordre d'emmener l'attaché militaire de l'Armée de l'air américaine à Chypre pour le week-end. Le pilote israélien revêt donc son uni forme et se présente. accompagnée de deux autres fonctionnaires de l'armée, au ministère des Affaires étrangères. L'attaché militaire leur serre la main puis leur demande poliment où se trouve le capitaine.

    "Je suis le capitaine". répond Yael Rom.

    L'américain toussote légèrement; un autre fonctionnaire du ministère tousse plus fort encore et les deux hommes s'enferment dans la pièce voisine.

    Verdict immédiat: Yael Rom ne fera pas partie du voyage. "Ils m'ont dit, se souvient-elle, que si nous avions atterri à Chypre, on aurait rapidement cru dans le monde entier, en me voyant sortir de l'avion, que les forces de défense israéliennes fournissaient des femmes aux diplomates étrangers "

    L'armée de défense israélienne apparaît à beaucoup d'observateurs comme la plus progressiste du monde. C'est la seule armée qui oblige les femmes à effectuer un service obligatoire. Pourtant, les apparences sont trompeuses, car les membres féminins de l'armée israélienne ne font pas toujours leur service au côté des hommes: elles sont souvent là pour les servir.

    "La plupart des femmes sont scandalisées lorsqu'elles entrent dans l'armée se plaint Naomi Hazan une députée israélienne. On les affecte à des postes ennuyeux ; elles doivent même parfois faire face au harcèlement sexuel".

    Interdites de combat

    En décembre 1951. Yael Rom avait été la première femme du monde occidental à obtenir un diplôme de l'Ecole de l'air. Elle avait participé, en 1956, à l'escadron qui avait lancé la campagne de Suez et, en 1967, s'est portée volontaire pour les transports aériens. Mais, lorsque après plusieurs vols l'un de ses supérieurs s'est inquiété des problèmes d'assurance, elle s'est vue affectée à un poste au sol.

    "Je connais beaucoup de femmes, dit-elle, qui aimeraient abandonner provisoirement leur métier, leurs tâches ménagères et l'éducation de leurs enfants pour servir dans l'armée de réserve. Mais le règlement veut que les femmes ne peuvent être appelées pour cela".

    Dans un pays qui a connu quatre guerres depuis son indépendance il y a quarante-cinq ans, les forces de défense israéliennes, armée composée de citoyens, personnalisent l'identité de citoyens, personnalisent l'identité nationale israélienne, Mais le service militaire étant de trente-six mois pour les hommes et de vingt et un mois pour les femmes, on consacre nécessairement moins d'argent pour entraîner celles-ci.

    Par ailleurs, alors que les hommes considèrent, en Israël leur temps de service comme un événement stimulant de nombreuses femmes se sou viennent davantage d'une période où elles devaient obéir à des ordres du type: "Pourriez-vous nous refaire du café, ma chère ?"

    Le règlement militaire interdit aux femmes de combattre. Elles ne peuvent assurer que des rôles de formation ou de soutien.

    Autre exemple: à peine plus de 2,5 % des femmes dans l'armée (contre 27 % des hommes) se retrouvent dans les ateliers de blindage, à la mécanique ou à l'électronique des avions, postes considérés comme réservés à l'élite.

    Les responsables de l'armée affirment que les femmes rechignent à assurer ces tâches difficiles.

    "Elles agissent un peu comme des enfants gâtés, lance Israël Einhorn, général de brigade et responsable du planning au Quartier Général. Malgré nos efforts incessants pour leur confier des missions plus attractives, nous n 'avons pas eu beaucoup de succès".

    Appuyer sur un bouton

    Cette discrimination s'étend d'ailleurs au monde civil où il est essentiel, pour avoir accès aux meilleurs postes, de pouvoir présenter un bon cursus militaire. Exemple ? Le Premier ministre Yitzhak Rabin et beaucoup d'autres anciens généraux qui occupent le devant de la scène politique israélienne.

    "Les arguments en faveur de l'inégalité des sexes dans l'année reposent sur une conception de la défense qui garantit la meilleure sécurité possible pour le pays, explique Naomi Hazan. Mais si vous interdisez aux femmes de poursuivre une carrière militaire, vous limitez leur mobilité dans le monde politique et vous les empêchez d 'accéder à des postes de direction générale dans les entreprises.

    Beaucoup de féministes réclament l'égalité complète des sexes dans l'armée, y compris pour les combats en première ligne. Les sondages montrent d'ailleurs que la plupart des femmes se porteraient volontaires si la conscription disparaissait.

    "Je me trouvais dans la voiture de tête du premier convoi qui est entré au Liban", se rappelle Hedva Almog, général de brigade et ancien chef du Corps d'armée des femmes. "Mais trois semaines après la fin des combats, poursuit-elle, les femmes que nous avions placées dans ce pays se sont trouvées reléguées à des rôles de secrétaires."

    Pour Hedva Almog, la première étape pour obtenir l'égalité des sexes dans l'armée serait d'harmoniser le service militaire des hommes et des femmes. "Il serait en effet délicat. dit elle, d'exiger que les femmes puissent aller au front sans remettre en cause la durée de leur service et le principe de réserve. Tant que ces sujets ne sont pas abordés. rien ne peut vraiment évoluer".

    Mais Hedva Almog imagine-t-elle des femmes dans les unités d'assaut ) Non. "Je vois, dit-elle. une différences e entre le rôle d'un assaillent et la fonction qui oblige à réfléchir ou à appuyer sur un bouton. Les femmes devraient plutôt se porter volontaires pour occuper ce rôle-là".

    Femme Général

    Yehudit Ben-Natan. général de brigade et femme la plus titrée de l'armée israélienne, s'inquiète de voir si peu de femmes accéder au grade de lieutenant colonel ou de colonel. Seules deux femmes occupent aujourd'hui le rang de général de brigade: c'est la première fois que l'armée accepte d'avoir simultané ment deux "femmes-général" en activité.

    "Placer des femmes à des postes de décision serait pour elles une satisfaction, assure le général Ben Natan. Et cela aurait une influence sur tous les processus qui en découlent".

    Netiva Ben-Yehuda femme soldat célèbre de l année israélienne ne s'est toujours pas réconciliée avec son service militaire. Elle a été en effet la seule femme officier à mener des hommes au combat lors de la Guerre d'Indépendance de 1948. " Ce fut une erreur, avoute-t-elle, car ma présence féminine et ma chevelure, bonde sur le terrain a, sans aucun doute, renforcé la motivation de l'ennemi".

    Netiva Ben-Yehuda se souvient avoir rencontré des femmes soldats américaines, qui servent actuellement dans les unités de combat. De loin, ces Américains admiraient les Israéliennes. Mais une fois en Israël, elles se rendaient compte que la réalité était bien différente.

    Au final, Netiva Ben-Yehuda, comme d'autres, pense qu'une véritable égalité des sexes dans l'armée et dans la société israéliennes passe paradoxalement par une diminution du rôle de l'armée.

    Conclusion de Naomi Hazan : "L'une des meilleurs façon d'assurer l'égalité des sexes est d'accélérer le processus de paix. L'armée deviendra ainsi plus réduite et plus intelligente et nous aurons alors d'autres institutions, plus importantes".

    Avi KATZMAN, Ha'Aretz, Israël

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc