×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

C'est quoi l'ISO 14000?

Par L'Economiste | Edition N°:460 Le 10/03/1999 | Partager

· La démarche doit être décidée par l'état-major de l'entreprise
· Gains considérables, notamment en économie d'énergie et en maîtrise des coûts
· Impact commercial: Le label environnement est un argument fort de promotion


Après la norme ISO 9000 de la qualité, celle de l'environnement, l'ISO 14000, commence à intégrer les stratégies des entreprises. Elle marque une nouvelle phase dans l'évolution des entités soucieuses de la protection de l'environnement.
Mais ce n'est plus un luxe. Aujourd'hui, pour marquer sa différence sur le marché et pour approcher les entreprises internationales, ce label environnement est un atout supplémentaire.
La famille ISO 14000 s'inspire de l'ISO 9000. Les similitudes entre les deux séries sont nombreuses. Elles touchent entre autres aux programmes, à la formation, à la documentation, aux archives et aux audits et révisions générales. La certification est effectuée par un organisme externe.
L'ISO 14000 permet de valider un système de management environnemental. La norme concerne essentiellement les entreprises industrielles.
Le contrôle porte sur les émissions (polluants atmosphériques et bruits), les eaux usées, les substances dangereuses (stockage et manutention) et les déchets (recyclage, valorisation et stockage final).
L'objectif est de pousser les entreprises à utiliser de façon rationnelle les matières premières, l'énergie et l'eau. Ce qui permet en aval une diminution des déchets, des eaux usées et des gaz résiduaires.
De manière générale, la série ISO 14000 a pour objectif de promouvoir dans les établissements une gestion rentable de l'environnement, de proposer et de recueillir l'information relative à l'environnement, de l'interpréter et de la communiquer. Plusieurs normes en découlent. Il en est ainsi de l'ISO 14001, 14004, 140011 notamment (Voir encadré).
Dans tous les cas, la démarche doit être décidée par l'état-major de l'entreprise, le personnel devant être impliqué en premier lieu. La pression qualité environnement doit être continue avant et après l'examen.
Le coût de mise en place d'un système de management de l'environnement est certes lourd. Mais toutes les entreprises qui l'ont adopté le diront: les gains sont aussi importants. Il s'agit notamment des économies dans la consommation des matières premières, des gains liés à la revalorisation des déchets, de la réduction des risques de poursuites judiciaires.

Contrôleurs indépendants


Parallèlement à l'ISO 14000, existe une autre norme européenne relative à l'environnement. Il s'agit du règlement 1836/93 concernant l'Eco-Audit. Selon ces règles, le site de l'entreprise industrielle doit passer par un examen préparé et piloté par des contrôleurs indépendants. Ces derniers valident le système et établissent des déclarations qui sont publiées par la suite au Journal Officiel de l'Union Européenne.

Malika EL JOUHARI


  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc