×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Le petit commerce résiste au «tarif patenté» de l'électricité

Par L'Economiste | Edition N°:1563 Le 17/07/2003 | Partager

. Le «nouveau» régime tarifaire soulève un tollé des petits commerçants«A notre grande stupéfaction, soutient un groupe de commerçants du Maârif, nous avons reçu des notes d'électricité salées à partir du mois d'avril dernier». En fait, il s'agit de l'extension du régime tarifaire des clients patentés, une opération qui avait démarré depuis plusieurs mois à Casablanca. Organisés en collectif, ils qualifient l'opération de «campagne diligentée qui a ciblé le petit commerçant casablancais dans le but de majorer les tarifs de près de 60% sans qu'il s'en aperçoive«. Ce à quoi la Lydec répond par la voix de Bouchra Ghiati, sa directrice de Communication, qu'«elle ne fait qu'appliquer la réglementation en vigueur et rétablir l'équité entre tous les clients«. Les commerçants qui bénéficiaient jadis du tarif «ménages« basculent dorénavant dans une nouvelle grille dès l'expiration du contrat précédent. Le prix du kilowattheure est passé de 0,84 à 1,43 DH. Les commerçants se font aussi au passage les avocats des particuliers. Ils parlent à ce sujet d'une augmentation astucieuse des tarifs de l'éclairage domestique par le jeu des tranches. «Pour augmenter en toute discrétion ses tarifs, Lydec a modifié les deux premières tranches en les ramenant de 100 à 90 kW chacune, faisant ainsi basculer 20 kW sur le tarif de la tranche 3«. Ce qui se traduit, selon ce groupement de commerçants, par une majoration pouvant aller jusqu'à 20%. Des accusations que rejette catégoriquement Lydec qui affirme que le système par paliers s'applique avec plus de transparence. L'application de la règle des trois permet à nos services de calculer avec précision le volume et la consommation, poursuit Bouchra Ghiati. Les factures des clients patentés sont libellées au nouveau régime tarifaire composé de deux tranches. La première va de 1 à 150 kWh et est facturée à 1,4334 dirham contre 0,8460 pour le tarif domestique. La deuxième tranche est celle qui va au-delà de 151 kWh, facturée 1,59 dirham contre 0,91 pour l'éclairage domestique.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc