×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

CIMR: Accalmie… pour l'instant

Par L'Economiste | Edition N°:1563 Le 17/07/2003 | Partager

. Les adhérents insistent sur la poursuite de la réforme. L'AGO émet des suggestions pour accélérer le processusDans la dernière AGO de la CIMR du 15 juillet 2003, les adhérents ont requis la poursuite de la réforme amorcée en mars dernier, l'amélioration de l'équilibre du régime n'étant pas encore d'actualité. A l'ordre du jour de l'AGO présidée par son vice-président Bassim Jaï Hokimi, PDG de l'ONA: la lecture du rapport d'audit et l'état d'avancement de la nouvelle réforme du régime. Les interventions de ses adhérents ainsi que de ses affiliés, membres de l'association ARCIM (affiliés retraites à la Caisse interprofessionnelle marocaine) ont été enrichissantes. Parmi les points soulevés, la refonte des statuts de la CIMR pour coller aux nouvelles dispositions de sa réforme, à la possibilité de rendre publics les résultats de l'audit commandé par la CIMR sur la gestion de la part salariale et la possibilité d'abaissement par l'Etat du taux d'exonération des retraites. Ou encore la représentation des affiliés au niveau des instances de contrôle, l'ouverture d'une fenêtre d'informations sur le Web, la mensualisation des paiements de pensions, la création d'un observatoire national des retraites et la mise en place de délégations régionales de la CIMR.Les adhérents ont émis le souhait de rendre publics les audits effectués auprès des assureurs sur leur gestion de la part salariale. Sur ce point, les responsables de la Caisse se disent prêts à faire de même très prochainement. Parallèlement, l'ARCIM a fait remarquer aux auditeurs leur manque de précision quant à la constitution des dotations aux provisions pour dépréciation des titres. L'exemple souligné concerne les provisions constituées sur la valeur General Tire et qui laissent apparaître un reliquat de près de 5 millions de dirhams même si la société est en liquidation judiciaire (voir www.leconomiste.com). L'auditeur, Price Waterhouse, représenté par A. Bidah, a précisé que le rapport présenté à l'AGO n'est que le résumé du travail effectué sur les comptes. De leur côté, les adhérents souhaitent que l'AGO puisse désormais prendre connaissance de l'intégralité du rapport d'audit. Bassim Jaï Hokimi a soutenu cette demande en soulignant qu'il en serait ainsi dès la prochaine AGO. De même, il a approuvé l'idée d'une représentation des affiliés au régime de la CIMR au niveau des instances. Sur ce registre, le vice-président avait déjà adressé une lettre, le 10 juillet 2003, à l'ARCIM, la félicitant du travail mené auprès des affiliés pour les représenter au niveau de la Caisse.Autre suggestion: l'abaissement du taux d'exonération des pensions de retraite servies. Les affiliés regroupés au niveau de l'ARCIM, épaulés par les responsables de la CIMR et des autres régimes obligatoires de la place, comptent soumettre incessamment cette doléance au gouvernement. Parmi les propositions formulées pour alléger la pression fiscale sur les pensions, l'application d'un traitement approprié pour les retraités ayant la charge des inactifs, même majeurs. Bouchaïb EL YAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc