×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Carton: Le groupe CMCP dans la cour des grands

    Par L'Economiste | Edition N°:2158 Le 25/11/2005 | Partager

    . Son adossement à International Paper le propulseLE groupe CMCP a célébré en grande pompe, mercredi 23 novembre, l’entrée dans son tour de table de la multinationale américaine International Paper (IP).Trois membres du gouvernement: Salaheddine Mezouar, Karim Ghellab et Toufiq Hejira, ainsi que Mohamed Kabbaj, wali de Casablanca, ont été de la partie. La cérémonie a été également l’occasion d’inaugurer officiellement la nouvelle usine de fabrication de carton ondulé à Aïn Sebaâ, ravagée par un incendie en décembre 2003. “Les deux dernières années étaient intenses”, a souligné Aziz Qadiri, PDG du groupe. “L’année 2005 est une année de concrétisations avec la reconstruction de l’usine, l’alliance avec IP et le lancement d’une triple certification des sites (ISO 9001, 14001 et OHSA 18001)”, a-t-il ajouté (www.leconomiste.com). Au terme de cette alliance, le nouveau partenaire contrôle 65% du capital. Le montant de l’opération est jalousement gardé secret. CMCP groupe relèvera désormais de la division Carton ondulé d’IP Europe. L’équipe marocaine restera aux commandes mais bénéficiera de l’aide de son nouvel actionnaire dans plusieurs domaines. Selon Hicham Qadiri, directeur général du Pôle commercial et marketing, le rapprochement avec un opérateur industriel de renommée mondiale va permettre au groupe de “gagner du temps”. “Il dispose de moyens très importants dans la recherche-développement et d’une large expérience”, a souligné Hicham Qadiri. “Cela va nous aider à éviter certaines erreurs que nous avons commises par le passé en faisant des investissements qui se sont avérés inutiles par la suite”, consent-il. De son côté, Paul Brown, vice-président d’European Container Division, se dit très confiant. “Nous sommes persuadés qu’avec CMCP, nous renforcerons nos positions dans le secteur de l’emballage et celui des fruits et légumes”. Il assure que les perspectives de croissance sont prometteuses, le Maroc étant le 2e exportateur de ces produits vers l’Europe.L’usine d’Aïn Sebaâ jouera un rôle important dans ce partenariat. D’un investissement de 150 millions de DH, la nouvelle unité s’étale sur une superficie de près de 12.000 m2. Elle est équipée d’un train onduleur de marque Mitsubishi SH-400, Laize 2500. “C’est une onduleuse moderne qui peut atteindre jusqu’à trois fois la vitesse de la machine précédente”, souligne Hicham Qadiri. “Elle est totalement automatisée, consomme moins d’énergie et représente moins de risque pour les opérateurs”. Sa capacité peut atteindre jusqu’à 80.000 tonnes/an, ce qui dépasse largement les besoins actuels du groupe.Mohamed AKISRA

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc