×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2387 Le 20/10/2006 | Partager

. Air France décroche le Prix de l’entreprise de l’annéeLa compagnie Air France s’est vue décerner le Prix de l’entreprise de l’année, au cours de la cérémonie de remise des Trophées des relations institutionnelles 2006, organisée le 18 octobre à Paris dans les salons du Sénat par la Revue parlementaire. Le Prix de l’entreprise citoyenne a été remis au groupe Accor, le Prix de l’entreprise européenne au groupe Suez, et le Prix de la fédération professionnelle de l’année à la CGPME. . Renault: 300.000 Logan en 2007Renault compte construire cette année 265.000 unités de la Logan, produite par sa filiale roumaine Dacia, et plus de 300.000 en 2007, contre une production de 200.000 l’an dernier, selon le patron de Dacia, Luc-Alexandre Ménard, cité dans La Tribune. . Nissan rappelle 130.000 véhicules Le constructeur automobile japonais Nissan a lancé le 19 octobre le rappel de plus de 130.000 véhicules dans le monde, essentiellement au Japon (51.000 unités) et en Amérique du Nord (environ 80.000), à cause d’un problème de «clef de contact intelligente». Le rappel porte sur les gammes X-Trail et Murano fabriquées entre début août 2004 et fin juillet 2006.. La Société générale s’implante au KazakhstanAprès la Russie et l’Ukraine, la banque française Société générale ouvre une société de crédit à la consommation au Kazakhstan. ProstoKredit, dont le siège est à Almaty, vendra ses produits à distance mais aussi à travers la poste kazakhe, Kaspost, avec laquelle elle a conclu des accords de distribution. Kaspost compte 3.000 guichets dans le pays.. Journées africaines à BruxellesLa Commission européenne organisera du 13 au 17 novembre la première édition des Journées européennes du développement, centrées sur l’Afrique, en présence de nombreux chefs d’Etat africains. Pendant cette “semaine africaine”, les représentants africains et européens aborderont en particulier la question de la bonne gouvernance. Ces journées seront également l’occasion d’organiser un forum des affaires UE-Afrique, occasion de rencontres entre le secteur privé africain et les institutions européennes. . Espagne: La plus grande centrale thermosolaire d’Europe lancée L’Espagne s’apprête à démarrer la production du plus grand complexe de centrales solaires thermo-électriques d’Europe sur le site de Sanlùcar La Mayor, près de Séville, mettant ainsi à contribution le soleil d’Andalousie pour réduire sa dépendance au pétrole. “Il y a 320 jours de soleil par an en Andalousie”, assure le professeur Valeriano Ruiz, directeur du laboratoire de thermodynamique de l’université de Séville. La première centrale de ce complexe est achevée et devrait être inaugurée prochainement. Sa puissance installée est de 11 mégawatts, soit un peu plus que celle de Pocking, en Allemagne, qui avec 10 MW, est pour peu de temps encore la première centrale de production d’énergie solaire européenne. Mais à Sanlùcar La Mayor, il est prévu de construire au total huit centrales pour porter la capacité du complexe à 302 MW d’ici 2010.. Chine: Le scandale du fonds de pension de Shanghai s’amplifieL’affaire de corruption au sein du Fonds de pension de Shanghai, le plus gros scandale politico-économique en Chine depuis une décennie, a encore pris de l’ampleur jeudi 19 octobre, avec l’annonce de l’implication possible de l’ancien chef du Bureau national des statistiques. Qiu Xiaohua, dont “la démission” a été annoncée la semaine dernière, fait l’objet d’une enquête interne liée à ce scandale qui a déjà provoqué le limogeage du numéro un local du Parti, a annoncé jeudi le porte-parole du Bureau national des statistiques (BNS), Li Xiaochao. Le BNS est un organisme public clef, car il centralise toutes les données économiques et délivre le chiffre de la croissance chinoise, la plus forte au monde. “Les départements concernés, alors qu’ils enquêtaient sur le cas du Fonds de pension de Shanghai, ont découvert que l’ancien chef du BNS, Qiu Xiaohua, était soupçonné de sévères violations de la discipline”, a dit Li Xiaochao. C’est le premier haut responsable de Pékin à être éclaboussé par le scandale touchant la capitale économique et financière. “La Commission centrale de l’inspection de la discipline (du Parti communiste) enquête sur cette affaire” liée à la mauvaise gestion du fonds de pension de Shanghai, créé en 1998 et gérant plus de dix milliards de yuans (1,25 milliard de dollars), a-t-il ajouté. Quelque 400 millions de dollars auraient été détournés afin de financer des investissements non approuvés par Pékin, en particulier dans l’immobilier.. Le Liban au coeur des entretiens d’Alliot-Marie aux USALa paix fragile au Liban, où il convient d’éviter toute «provocation», a dominé à Washington les premiers entretiens de Michèle Alliot-Marie, ministre française de la Défense, arrivée mercredi aux Etats-Unis pour une visite de 4 jours. Première femme française titulaire du poste stratégique de la Défense, cette proche du président français Jacques Chirac a commencé sa visite par un entretien d’une heure à la Maison-Blanche avec le conseiller national à la Sécurité Stephen Hadley. «Nous avons parlé du Liban, de l’Afghanistan et la préparation du sommet de l’Otan à Riga», en novembre, a indiqué Alliot-Marie à la presse à l’issue de l’entrevue. Celle que l’on appelle MAM («la MAM de fer», disent certains) s’était rendue il y a trois semaines au Liban, pays où la France joue un rôle primordial de maintien de la paix. Avec 1.600 hommes aujourd’hui (2.000 demain), elle est la première contributrice de la Finul rénovée. Autre aspect analysé par les deux interlocuteurs: l’aide à apporter à l’armée libanaise pour qu’elle se reconstitue et soit en état de se déployer efficacement sur tout son territoire.. Algérie: Nouvelle découverte de pétrole dans le SaharaLa société algérienne d’hydrocarbures Sonatrach vient de découvrir un nouveau gisement de pétrole dans le Sahara en association avec la société américaine Anadarko. Cette découverte a été faite dans le bassin de Berkine, dans l’erg oriental, près de Ouargla (900 km au sud d’Alger). Ce forage de 3.489 mètres de profondeur a un débit de 4m3/heure de pétrole brut, selon Sonatrach, qui a également indiqué que cette découverte est la quatorzième réalisée depuis le début de l’année. La production d’hydrocarbures de l’Algérie a été de 232,3 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) en 2005, selon un bilan présenté par Sonatrach en février. . Criquets: Le nord mauritanien sous traitement et surveillanceLes autorités mauritaniennes ont lancé une campagne de traitement et d’étroite surveillance d’essaims de criquets pèlerins apparus dans le nord du pays, selon le Centre national de lutte antiacridienne. A Bennichab, à 150 km au nord de Nouakchott, les criquets pèlerins font l’objet d’un «traitement actif et la situation reste sous observation intensive». Les équipes du centre ont «traité» depuis le 6 octobre quelque 790 hectares infestés. Les autorités craignent l’apparition d’autres essaims. «Le danger réside dans le fait qu’il s’agit de criquets en âge mûr, qui sont déjà en accouplement et dont les larves peuvent évoluer rapidement et rendre la situation plus difficile». . General Motors convoitée par des russesLe magnat russe Oleg Deripaska veut contrôler au moins 10% du premier constructeur automobile américain General Motors (GM), rapporte le mensuel allemand Manager Magazin à paraître vendredi. Selon le magazine économique, l’oligarque aurait déjà commencé à acheter des titres en masse sur le marché. Deripaska, 38 ans, est une figure centrale de la vie économique russe. Grâce à ses liens très étroits avec l’entourage de l’ancien président russe Boris Eltsine, il a constitué très rapidement un empire industriel dans l’aluminium. Son groupe, Rusal, est devenu numéro un mondial du secteur, début octobre, à la suite de la fusion avec le russe Sual et le suisse Glencore. . France/Japon: Réacteur nucléaire 3e générationLe groupe nucléaire français Areva et le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) ont conclu le 19 octobre un accord pour mettre au point un réacteur de 3e génération. Le premier pacte de ce type jamais signé au Japon par un acteur non américain et qui vise le marché des Etats-Unis. C’est la première fois qu’Areva pose un pied dans le monde très fermé de la construction de réacteurs nucléaires japonais, chasse gardée des géants locaux Toshiba, Hitachi et Mitsubishi Heavy, lesquels utilisent exclusivement, sous licence, des technologies des américains Westinghouse ou General Electric. Signé jeudi à Tokyo, l’accord prévoit la mise au point en commun d’un réacteur de troisième génération de 1.000 mégawatts (MW), avec l’ambition affichée de conquérir une partie du marché nord-américain. S’il n’est pas le plus puissant sur le marché, ce type de réacteur répond à une demande croissante des compagnies électriques partout dans le monde, car il permet un bon équilibre entre l’investissement initial et le rendement futur. L’accord prévoit également une collaboration dans les domaines de l’approvisionnement en grands composants pour centrales nucléaires, et dans les recherches concernant les futurs réacteurs à gaz de quatrième génération. . Boeing pense pouvoir devancer AirbusL’avionneur américain Boeing a indiqué jeudi 19 octobre que son long-courrier 787 serait livré à temps, ce qui lui permettrait de devancer son concurrent européen Airbus, actuellement en crise avec notamment des retards de livraison de l’avion géant A380. Michael Bair, vice-président de Boeing et directeur général du projet 787, a estimé lors d’une manifestation de promotion à Shanghai, que Boeing pouvait prendre plus de la moitié du marché des avions passagers de taille moyenne. «Ils vont rester plusieurs années derrière nous sur le marché», a-t-il dit. La profonde crise déclenchée chez Airbus par les retards de l’A380 semble s’étendre, des doutes pesant désormais sur le lancement du long-courrier A350 (200-300 places), concurrent potentiel du 787.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc