×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1710 Le 23/02/2004 | Partager

. Insecticide: L'entreprise française BASF Agro et son président ont été mis en examen dans le cadre d'une enquête sur l'insecticide Régent TS, produit par cette société. Le produit est accusé par les apiculteurs d'être à la source de surmortalité des abeilles. La Commission d'étude de la toxicité des produits phytosanitaires vient d'ailleurs de suspendre la commercialisation du Régent TS. Emmanuel Butstraen, président de BASF Agro, a réaffirmé que ce produit ne présentait pas de risques pour le consommateur et l'agriculteur. Plusieurs enquêtes judiciaires avaient auparavant mis en examen BASF Agro et Bayer CropScience. L'information judiciaire la plus ancienne a été ouverte à Paris, le 22 août 2001. . L'Oréal: Le groupe français leader mondial des cosmétiques, a annoncé un bénéfice net comptable du groupe en hausse de 16,7% en 2003 à 1,499 milliard d'euros, supérieur aux pronostics des analystes. Le groupe réalise ainsi son objectif de croissance “à deux chiffres” de son bénéfice en 2003. Le chiffre d'affaires de L'Oréal, déjà annoncé en janvier, s'est élevé en 2003 à 14,029 milliards d'euros, en recul de 1,8% par rapport à 2002 du fait principalement des taux de change défavorables.. L'Europe centrale L'Europe centrale s'indigne des nouvelles barrières dressées contre ses ressortissants, juste avant l'élargissement de l'UE prévu en mai 2004. L'idée d'une période de transition pour la libre circulation de tous les citoyens de la nouvelle UE a été imposée par l'Allemagne et l'Autriche. En effet, le traité d'adhésion prévoit la possibilité d'imposer des limitations, pendant une période maximale de 5 ans, qui peut être prolongée de deux ans, soit jusqu'en 2011, à condition de pouvoir prouver de “sérieuses perturbations” sur le marché du travail. Beaucoup de pays, comme la France ou l'Italie, ont décidé de profiter de ces dispositions. Par ailleurs, la Grande-Bretagne, la Suède, le Danemark et les Pays-Bas ont annoncé un maintien du permis de travail ou bien des restrictions à l'accès aux aides sociales.. L'ENSEM organise ses journées de l'ingénieur et de l'entrepriseLes élèves ingénieurs de l'Ecole nationale supérieure d'électricité et de mécanique de Casablanca (ENSEM) organisent la onzième édition du Forum ENSEM (les journées de l'ingénieur et de l'entreprise) le 25 février. Thème choisi: “La communication: levier du développement de l'entreprise”. La conférence inaugurale sera donnée par le président de l'Université Hassan II-Aïn Chock, Mohamed Berkaoui et la directrice de l'école Touria Berradi.Le ministre de la Communication, Nabil Benabdallah, animera ensuite une conférence sur “La communication: horizon 2010”. L'après-midi, une table ronde est prévue sur le thème “la microcommunication: défis et horizons”. Elle sera animée par Karim Dronet, journaliste à 2M et verra la participation de plusieurs responsables communication dont Bouchra Ghiati de Lydec, Rajaâ Bensaoud de RAM et Ryad Zerjini de l'ONE. Le directeur général de l'OMPIC sera également présent.De nombreuses entreprises auront des stands au sein des locaux de l'école et accueilleront étudiants et public pour leur fournir brochures et informations. Certaines pourront même faire passer des entretiens d'embauche, en cas de besoin. Parmi les organismes ayant confirmé leur participation, figurent l'ONE, l'OCP, Mafoder, Centrelec, l'OMPIC, Phillips, Lydec et Ciments du Maroc. Le parrain officiel de la manifestation est l'OCP. . ENCG-Settat: Sixième rencontre entreprises-étudiants L'Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Settat organise la sixième édition de son forum “Rencontre entreprises-étudiants” les 24 et 25 mars sous le thème “Management des hauts potentiels: best practices”. Cette manifestation, animée par des tables rondes et séminaires, se veut aussi un espace permettant aux entreprises participantes d'effectuer des entretiens avec les lauréats de l'école pour d'éventuels recrutements. Il s'agit aussi de signer des conventions avec les entreprises désirant établir des rapports privilégiés avec l'école. La conférence inaugurale sera donnée par un expert international en ressources humaines sur le thème de la rencontre. Les intervenants sont les directeurs de ressources humaines d'entreprises publiques et privées (ONE, Maroc Telecom, Settavex, Shell, Les Brasseries du Maroc et Kraft Foods Maroc). Les partenaires institutionnels de la manifestation sont le Centre régional d'investissement (CRI) de la région Chaouia-Ouardigha, la Chambre de commerce et d'industrie de Settat, la Fondation nationale pour l'enseignement de la gestion des entreprises (FNEGE), l'Association des industriels de Settat et le groupe Soriac.. Un séminaire sur la formation professionnelle dans le tourismeLe ministère britannique du Commerce et de l'Industrie (UK Trade Investment) organise demain mardi, en collaboration avec le consulat général de Grande-Bretagne à Casablanca, un séminaire sur la formation professionnelle dans le domaine du tourisme et la gestion des hôtels. Ce séminaire, qui a lieu à l'hôtel Tour Hassan de Rabat, réunira des professionnels marocains et britanniques du secteur et permettra d'échanger les expériences des deux pays, indique un communiqué de l'ambassade britannique. . Indonésie: Croissance faible pour créer des emplois La croissance en Indonésie a atteint 4,1% en 2003 après 3,7% l'année précédente. Un niveau qui reste insuffisant pour faire reculer la pauvreté dans un pays dont la moitié de la population, soit 110 millions d'habitants, vit avec moins de deux dollars par jour, selon l'OIT. L'Organisation internationale du travail a souligné que les autorités indonésiennes devraient placer la question de l'emploi au coeur de leur politique de lutte contre la pauvreté et améliorer le système éducatif. “Pour permettre de créer plus de deux millions d'emplois et donc s'attaquer à la pauvreté, le taux de croissance annuel en Indonésie devrait atteindre 5 à 6%”, a indiqué l'OIT dans un communiqué de presse. Les autorités estiment à environ 40 millions le nombre de chômeurs et de personnes en situation de sous-emploi. Rappelons que l'Indonésie avait été frappée de plein fouet par la crise économique des années 1997-1998 en Asie du Sud-Est.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc