×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2743 Le 27/03/2008 | Partager

. Tata achète à Ford ses marques Jaguar et Land Rover L’indien Tata Motors a conclu l’achat des marques britanniques Jaguar et Land Rover auprès du géant américain Ford pour 2 milliards de dollars, une acquisition qui va le catapulter dans le difficile secteur des voitures de luxe d’où il est absent. Ce contrat spectaculaire est déjà signé et l’annonce formelle devait intervenir hier à 12H00 GMT, a indiqué l’agence officielle Press Trust of India (PTI), qui évalue l’opération à entre 2 et 2,5 milliards de dollars. . Liechtenstein/fraude: 390 suspects en ItalieLa justice italienne a placé sous enquête 390 personnes dont les noms se trouvent sur la liste de titulaires de comptes au Liechtenstein, ont annoncé mercredi 26 mars les agences RadioCor et Ansa. Selon RadioCor, la justice enquête sur 388 personnes physiques et 2 sociétés. Les chefs d’accusation sont «déclaration fiscale erronée» et «omission de déclaration». Le parquet de Rome, qui s’apprête à délivrer une commission rogatoire au Liechtenstein, enquêtera sur 60 cas tandis que 36 autres parquets de la Péninsule prendront en charge les 330 autres, selon les agences. Avant l’annonce de ces mises sous enquête, la presse italienne avait affirmé que les personnes dont les noms se trouvaient sur la liste étaient essentiellement des entrepreneurs, mais aussi quelques hommes politiques, dont un sénateur et un député européen. Les sommes déposées sur les comptes au Liechtenstein vont de 200.000 euros à 400 millions d’euros, selon l’agence Ansa. . Zone euro, encore en difficultéL’économie de la zone euro reste «confrontée à des difficultés», ce qui «confirme» la révision à la baisse des prévisions de croissance ces dernières semaines, a estimé mercredi 26 mars la Commission européenne. «L’économie de la zone euro reste confrontée à des difficultés considérables, notamment une incertitude quant à la durée et au coût final de la crise financière, un affaiblissement de l’économie américaine et la progression des prix des matières premières», a souligné le commissaire européen aux Affaires économiques, Joaquin Almunia. «Malgré des fondamentaux économiques solides, la zone euro commence à être ébranlée», a-t-il ajouté. Au final, la Commission estime que la révision en baisse de ses prévisions de croissance pour 2008 de 2,2 à 1,8%, publiée en février, est «confirmée par les données les plus récentes». Elle relève malgré tout certains éléments «encourageants», comme la croissance de l’investissement qui reste soutenue, les dernières appréciations concernant la production industrielle, et les indicateurs de confiance du secteur industriel.. GB: Une demande d’enquête sur la guerre en Irak rejetéeLa Chambre des Communes (chambre basse du Parlement britannique) a rejeté, mardi 25 mars en soirée, une demande de l’opposition d’ouvrir immédiatement une enquête publique et indépendante sur la guerre en Irak. La demande introduite par le Parti conservateur (principale formation de l’opposition) avec le soutien du Parti libéral démocrate et 12 députés du Parti travailliste (au pouvoir), a été rejetée par 299 voix contre 271. Le gouvernement du Premier ministre, Gordon Brown, avait promis l’ouverture d’une enquête publique, complète et indépendante sur cette guerre, tout en soulignant qu’une telle enquête sera ouverte après le retrait des forces britanniques stationnées dans ce pays.. Le pétrole repart à la hausseLes cours du pétrole brut repartaient à la hausse hier à l’ouverture du marché new-yorkais, peu avant la publication du niveau des stocks pétroliers américains. Vers 13H05 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en mai se renchérissait de 93% à 102,15 dollars. Alors qu’il était tombé de plus de 10% par rapport à son record historique de 111,80 dollars en une semaine, le prix du baril poursuivait sa remontée, débutée timidement mardi, à la faveur d’un nouvel accès de faiblesse du dollar. . Compétitivité: L’économie chinoise en déclinLes entreprises étrangères jugent que la Chine «est en train de perdre sa compétitivité» en raison notamment de la hausse du yuan face au dollar et des salaires. Selon cette étude du cabinet de conseil en stratégie Booz Allen Hamilton et de la Chambre de commerce américaine (AmCham) de Shanghai, 54% des 66 entreprises industrielles à capitaux étrangers sondées estiment que la Chine perd de sa compétitivité par rapport aux autres pays à faible coût. Quelque 17% ont d’ailleurs des projets de délocalisations, notamment vers le Vietnam (63%), mais aussi en Inde (37%).. Grippe aviaire: Canards, hommes et rizières propagent le virusLes canards, les hommes et les rizières jouent un rôle plus important dans la propagation du virus de la grippe aviaire que les poulets habituellement pointés du doigt, selon une étude de l’agence des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) publiée hier. «Plutôt que les poulets, ce sont les canards, les hommes et les rizières qui seraient les principaux facteurs à l’origine des foyers du virus H5N1 hautement pathogène de la grippe aviaire en Thaïlande et au Vietnam, et expliqueraient la persistance des foyers dans d’autres pays de la région comme le Cambodge et le Laos», a indiqué la FAO.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc