×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:2210 Le 09/02/2006 | Partager

. Tanger: Etrange affaire de mœurs Les enquêteurs sont en attente des résultats de l’autopsie pour être fixés sur les causes du décès d’un jeune Marocain dont le corps a été découvert, mardi 7 février, au domicile du directeur de la bibliothèque espagnole de Tanger. Le cadavre de Youssef O. (24 ans) a été découvert par les éléments de la brigade judiciaire de Tanger au moment où il était procédé à l’évacuation vers l’hôpital du ressortissant espagnol qui souffrait de blessures profondes au crâne. Selon les premiers éléments de l’enquête, ce drame serait lié à une obscure affaire de moeurs. Des témoignages concordants dans le voisinage de Bouver P.J (50ans) indiquent que la victime fréquentait depuis quelques mois le domicile de ce dernier.. Oujda: Un réseau de trafic de drogue démantelé Les psychotropes en provenance d’Algérie continuent à inonder notre pays et faire des ravages au sein de notre jeunesse à partir d’Oujda. Dans la nuit du samedi 4 à dimanche 5 février 2006, la police judiciaire d’Oujda a démantelé un réseau de trafiquants de stupéfiants.Dans la périphérie ouest d’Oujda , 4 Algériens ont été appréhendés en possession de 1.240 comprimés psychotropes, deux plaques de véhicule portant immatriculation algérienne et une importante somme d’argent (dirhams et dinars). Ces derniers projetaient, après écoulement de la marchandise dissimulée dans des sacs de voyage, d’acheter et introduire deux voitures en Algérie.Des enquêtes approfondies ont révélé que ces novices s’approvisionnent auprès de trafiquants notoires à Oran et à Maghniyya. Ils ont été traduits devant la Cour de première instance d’Oujda avec comme chefs d’accusation infiltration illégale en territoire national et trafic illicite de stupéfiants. Mais cette affaire n’est que la partie visible de l’iceberg! Au titre de l’année 2004/05, les services de police à Oujda ont mis la main sur des quantités estimées respectivement à 47.616 et 7.901 comprimés psychotropes. Des quantités aussi considérables ont été par ailleurs saisies par d’autres services dans d’autres villes. . Tanger: Deux faussaires internationaux sous les verrous La police judiciaire de Tanger a réussi à mettre la main sur deux membres d’une bande internationale de faussaires. Il s’agit de deux citoyens anglais d’origine marocaine et pakistanaise. Ils disposaient d’une bonne douzaine de cartes de crédit falsifiées qu’ils utilisaient pour leur paiement.On ne connaît pas encore le montant des sommes dérobées, les comptes étant débités à l’insu de leurs propriétaires qui sont pour la plupart domiciliés à l’étranger.La technique est basée, selon des spécialistes en la matière, sur le clonage (copie conforme) des cartes bancaires lors d’un paiement dans le pays d’origine. Ensuite, celles-ci sont débitées dans un pays différent pour brouiller les pistes.Les deux faussaires ont été présentés devant le juge d’instruction.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc