×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

La stratégie gazière réactivée

Par L'Economiste | Edition N°:2210 Le 09/02/2006 | Partager

. Convention entre Akwa, l’ONE, Samir et le gouvernement. Appel d’offres pour l’étude de faisabilité . Un projet estimé à 1 milliard de dollarsUNE convention de partenariat pour la mise en place des infrastructures pour l’introduction et la commercialisation du gaz naturel au Maroc a été signée entre le ministère de l’Energie et des Mines, Akwa Group, l’Office national de l’électricité (ONE) et la Samir. La convention entre dans le cadre de la stratégie énergétique envisagée par le gouvernement pour diversifier les sources d’approvisionnement, garantir une énergie à moindre coût et protéger l’environnement.Pour ce faire, un appel d’offres a été lancé pour la réalisation d’une étude de faisabilité. Elle doit définir l’infrastructure optimale à même de permettre la généralisation de l’utilisation du gaz naturel au Maroc. Toutes les options sont ainsi envisagées. L’étude doit donc déterminer le site idéal pour la construction d’une structure où sera installé un terminal gazier destiné à accueillir les méthaniers. La structure, comptera également des installations pour le stockage du gaz naturel auxquelles sera raccordée une toile de pipe-lines. Cette dernière assurera le transport du gaz vers les clients potentiels. Du côté d’Akwa Group, l’endroit stratégique qui pourrait éventuellement se prêter le mieux à la construction de cette structure serait Jorf Lasfar. Mais on parle aussi de Mohammédia. Quoi qu’il en soit, le terminal doit être installé pas trop loin du principal axe industriel au Maroc, à savoir El Jadida-Mohammédia. C’est là, en effet, qu’il y a la plus grande concentration industrielle du pays. A n’en point douter, les industriels seront les premiers clients du distributeur Akwa Group vu que les coûts du gaz naturel sont bien inférieurs à ceux du fuel. Cela se traduira par une baisse des coûts énergétiques à la production et permettra par conséquent à l’industrie marocaine d’être compétitive, assure Rachid Drissi, directeur général du pôle gaz chez Akwa Group. Coût du projet? La réalisation du terminal pourrait atteindre, clés en main, un milliard de dollars (environ 10 milliards de DH). L’autre solution qui pourrait être envisagée, c’est le raccordement au gazoduc Maghreb-Europe. Seulement, cette option a le désavantage de restreindre les sources d’approvisionnement. Or, la finalité est justement de diversifier ces sources, indique-t-on auprès d’Akwa. Dans l’option du terminal gazier, le produit peut être acheté sur le marché international aux coûts du jour.En attendant, le gouvernement doit mettre en place les mesures d’accompagnement notamment les cadres réglementaire et juridique. A ce propos, où en est le projet de plan ou code gazier? Peu importe la dénomination du moment où ce projet participera à la réduction de la facture pétrolière, qui grève lourdement le budget de l’Etat. Selon des sources du ministère de l’Energie et des Mines, le plan sera activé notamment avec la signature de cette convention de partenariat. Cette activation représente, en fait, la participation du gouvernement à l’introduction du gaz naturel au Maroc. Cette source n’intervient qu’à hauteur de 0,36% dans la consommation énergétique nationale. Très peu donc comparativement avec l’Algérie (23%), l’Egypte (12%), la Tunisie (9%) et la Turquie (7%). D’ici 2020, la concrétisation de ce plan devrait permettre de porter à 23% la part du gaz naturel dans la consommation énergétique marocaine (cf. www.leconomiste.com). Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc