×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Bourses internationales

Par L'Economiste | Edition N°:527 Le 11/06/1999 | Partager

Paris: Records
La Bourse de Paris a renoué, durant la semaine dernière, avec ses records absolus affichés au début du mois de mai et ce, en raison des bonnes perspectives économiques françaises. Mais, l'ascension de la place parisienne a été freinée par la multiplication des signes de reprise économique en Allemagne et au Japon, ce qui a provoqué une tension sur les marchés obligataires.
Le bilan hebdomadaire s'est soldé par une hausse de 0,95%. L'indice CAC 40 a terminé la semaine à 4.385,83 points.

New York: Repli
Wall Street s'est montrée hypnotisée sur la semaine écoulée par les perspectives de hausse des taux à court terme américains qui ont provoqué une forte baisse du marché obligataire et une baisse de 2,86% du DJIA, indice vedette de la Bourse de New York.
Le rendement de la ligne à 30 ans du Trésor américain est passé de 5,96% le 4 juin à 6,14% vendredi, soit ses niveaux les plus hauts depuis octobre 1997.

Tokyo: Le Nikkei au plus haut
La Bourse de Tokyo, «sous le charme des bons chiffres de la croissance pour le premier trimestre, devrait poursuivre sa progression la semaine prochaine», estiment des analystes.
Au cours de la semaine dernière, l'indice Nikkei 225 a progressé de 877,80 points, soit 5,4% pour finir vendredi à 17.198,55 points. Il s'agit du plus haut niveau du Nikkei en clôture depuis le 6 mai. L'indice élargi Topix, lui, a grimpé de 64,15 points à 1.380,68.
Le produit intérieur brut nippon s'est accru de 1,9% au premier trimestre, alors que les économistes tablaient généralement sur une stagnation de l'activité. La diffusion prématurée de ces chiffres par quelques médias avant la clôture avait permis jeudi à la place de Tokyo de grimper de 2,9%.

Londres: Optimisme
La place londonienne a gagné près de 2% la semaine dernière, engrangeant la majeure partie de ses gains vendredi sous l'influence des signes de reprise en Asie et du début de séance à Wall Street. A noter au passage que la baisse des taux britanniques jeudi n'était pas parvenue à enthousiasmer les investisseurs.
L'indice Footsie des cent principales valeurs a grimpé de 123,3 points, à 6.484,8, soit une hausse de 1,9%.
La baisse de 0,25 point de son unique taux directeur jeudi par la Banque d'Angleterre, à 5%, a ramené les taux britanniques au plus bas depuis octobre 1977, mais «la bourse n'a que mollement salué le mouvement, persuadée que la tendance allait désormais être à la hausse».

Rafik IKRAM (AFP&Reuter)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc