×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Bon cru pour les deux filiales Afriquia au premier semestre

Par L'Economiste | Edition N°:613 Le 11/10/1999 | Partager


· Les premiers résultats d'Afriquia Gaz et Maghreb Oxygène après leur introduction en bourse sont conformes aux prévisions
· Les bénéfices ont respectivement progressé de 37 et 11% à fin juin


Le groupe Afriquia a réussi son ouverture sur le marché financier. Les deux filiales qui le représentent en bourse accumulent les performances, que ce soit en termes de résultats ou d'évolution des cours. Afriquia Gaz, inscrite à la cote le 3 mai dernier au prix de 185 DH, traite actuellement à 235 DH. Au terme du premier semestre, elle a dégagé un résultat net de 13 millions de DH, en hausse de 37% par rapport à la même période de l'année dernière. A l'origine de cette évolution, une amélioration de l'activité et une politique de maîtrise des charges. "Cette croissance est en phase avec les prévisions affichées lors de l'introduction en bourse", est-il expliqué dans un communiqué de la société.
Toutefois, il est à noter que le chiffre d'affaires d'Afriquia Gaz à fin juin a connu une régression de 1,1% sous l'effet de la baisse des prix du gaz de pétrole liquéfié (GPL) sur les marchés internationaux. Le chiffre d'affaires semestriel s'est ainsi établi à 197 millions de DH, quoique les ventes en tonnage aient progressé de 7%. Ces derniers sont passés de 57.188 à 60.957 tonnes de GPL. Le management de la société précise que "la baisse des prix internationaux est sans répercussion sur l'évolution de la marge brute compte tenu de la réglementation du secteur".
La marge brute a enregistré une augmentation de 6,5% à 55,18 millions de DH pour les six premiers mois de l'année. Une progression qui touche tous les segments de vente d'Afriquia Gaz.
La deuxième filiale de M. Akhanouch, Maghreb Oxygène, a suivi la trace de sa consoeur. En bourse, son cours a enregistré une évolution significative. Introduite à 176 DH en juin, la valeur a vu son prix passer à 231 DH actuellement. En termes de résultats, elle affiche une croissance bénéficiaire de 11% à l'issue du premier semestre 1999. Le résultat net a atteint 8,6 millions de DH contre 7,7 millions un an auparavant.
"La maîtrise des achats ainsi que la baisse de 17% des charges financières ont été à l'origine de cette amélioration", est-il expliqué. Il est à signaler que les fonds levés lors de l'introduction en bourse ont permis à Maghreb Oxygène de réduire son endettement de 9,8 fois par rapport à 1998. Celui-ci représente désormais 3,5% des fonds propres et 2,3% du total passif. "L'effet du remboursement anticipé d'une grande partie des dettes financières ne sera pleinement ressenti que le semestre prochain", explique le communiqué. Ce qui permet déjà aux responsables de tabler sur une évolution du résultat net de 23% d'ici la fin de l'année. De plus, la signature du contrat d'exclusivité avec Air Products and Chemicals et l'enrichissement du portefeuille clients devraient donner du punch au chiffre d'affaires dont l'évolution est prévue à 4,5% en 1999.
Fort de ces deux expériences, le président du groupe Afriquia a promis l'ouverture du capital d'autres filiales en l'an 2000.


Les recommandations d'Eurobourse


La nouvelle société de bourse innove. Pour la première fois depuis l'émergence du marché financier, une société de bourse émet des recommandations ciblées. Les analystes d'Eurobourse distinguent entre gestionnaires de portefeuilles et les autres types d'investisseurs.
Pour Afriquia Gaz, il est recommandé aux gérants d'OPCVM de surpondérer la valeur dans les portefeuilles à plus de 1% du total. Pour le placement direct en bourse, il est conseillé d'acheter le titre jusqu'à 245 DH.
Maghreb Oxygène est recommandée à l'achat jusqu'à un maximum de 240 DH. Pour les gestionnaires, il est indiqué de surpondérer la valeur à hauteur de 1% du total portefeuille.

Hanaa FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc