×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Retour au rouge

Par L'Economiste | Edition N°:613 Le 11/10/1999 | Partager


La place de Casablanca patauge. En l'espace d'une semaine, l'Indice Général de la Bourse (IGB) a effacé ses gains deux fois de suite. Après avoir tenté en vain de redresser sa courbe, l'IGB a fini par céder et revirer au rouge. Hier, il a terminé la séance à 803,48 points en recul de 0,09%. La performance, depuis le début de l'année, s'en retrouve à -0,02%. La journée du jeudi a été maigre. Au total, ce sont moins de 26.000 titres qui ont été échangés. Aucune opération sur le marché de blocs et un volume insignifiant de 42,9 millions de DH, c'est tout ce qu'a pu faire la Bourse de Casablanca hier.
Les quelques valeurs qui ont sauvé la mise sont l'ONA et BMCE-Bank. A elles seules, elles ont réalisé plus de la moitié du volume de la séance. A en croire des sources proches du marché, les transactions BMCE-Bank seraient liées aux rachats des titres par Al Wataniya. "Seulement, l'assureur ne veut pas acheter à n'importe quel prix", est-il précisé. C'est ce qui expliquerait les variations timides du cours.
La meilleure performance de la journée en termes d'évolution des cours a été signée Afriquia Gaz, qui a clôturé à 240 DH (+2,13%). Le volume échangé est assez significatif avec 1.296 titres. Les pertes, elles, ont été plus importantes, mais beaucoup moins parlantes. Elles ont concerné Oulmès (-5,92%) et Crédor (-4,50%). Leurs cours respectifs sont passés à 1.207 et 701 DH. A noter cependant que pour Oulmès, la transaction n'a porté que sur 14 actions et pour Crédor 137.
Avec les niveaux de valorisation actuels et la baisse continue des cours, l'opportunité d'investir n'est que de plus en plus forte et les "dénicheurs de bonnes affaires" doivent y trouver leur bonheur. Seulement, tant que le déclic se fait désirer, les interrogations se multiplient, l'attentisme sévit et les décisions de placements sont retardées...

Hanaa FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc