×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Boeing: Le Pentagone suspend sa commande

Par L'Economiste | Edition N°:1659 Le 10/12/2003 | Partager

. Un responsable de la compagnie mis en cause dans une affaire de conflits d’intérêtBien que la commande de 100 avions ravitailleurs par l’administration américaine de la Défense ait été suspendue, suite aux scandales touchant le constructeur Boeing, ce dernier ne semble pas pour autant baisser les bras.En effet, un responsable de Boeing a exprimé sa pleine confiance dans la conclusion de ce contrat. «Nous coopérons avec le Pentagone et nous avons confiance dans le fait que le programme de ravitailleurs se conclura», a déclaré à la presse Mark Kronenberg, vice-président du Développement commercial international de la division des Systèmes de défense intégrée du constructeur. «L’avion ravitailleur 767 répond parfaitement aux besoins de l’armée de l’air américaine», a ajouté Kronenberg, précisant toutefois soutenir la décision du gouvernement de surseoir à la commande. Cette suspension a été décidée le 8 décembre par le Pentagone, désireux d’obtenir des informations sur les conditions du contrat conclu entre l’armée de l’air et Boeing.Cette décision a été prise après la démission de plusieurs responsables de la compagnie, dont le président directeur général Phil Condit, le directeur financier, Mike Sears, et une responsable de la division Systèmes de défense et Missiles, Darleen Druyun, mise en cause dans une affaire de conflits d’intérêt.Darleen Druyun, à l’époque responsable des Achats de l’armée de l’air des Etats-Unis, avait, selon des témoignages devant une commission du Congrès, fourni des informations confidentielles à Boeing sur l’offre concurrente de l’Européen Airbus pour un gigantesque contrat de 100 avions-ravitailleurs. Boeing l’a emporté et Druyun a été embauchée début 2003. Le Pentagone a depuis déclenché une enquête. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc