×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    BMCE en vedette

    Par L'Economiste | Edition N°:3434 Le 29/12/2010 | Partager

    La Bourse demeure dans la zone négative, mardi. A la clôture, le baromètre de toutes les valeurs cède 0,62% à 12.492,72 points. Pour sa part, l’indicateur des valeurs les plus liquides recule de 0,65% à 10.200,14 points. En conséquence, leurs performances annuelles sont ramenées à 19,62% pour le Masi et 20,51% pour le Madex. Pour leur part, les indices londoniens n’ont pas pu faire mieux. Le FTSE All Liquid et le FTSE 15 cèdent respectivement 0,74% et 0,72%. Dans la foulée, la capitalisation se fixe à près de 571 milliards de DH. Côté variations, Oulmès se place en tête du palmarès des plus fortes hausses. Elle se bonifie de 5,99% à 920 DH. Loin derrière, Salafin et Stokvis Nord Afrique gagnent respectivement 3,27% à 695 DH et 3,26% à 53,90 DH. Dans de moindres proportions, Cosumar avance de 2,65% à 1.900 DH. Cnia Saada ferme la marche avec une progression de 1,67% à 1.281 DH. A l’inverse, Afriquia Gaz se déleste de 5% à 1.520 DH. Label’Vie enregistre une baisse de 4,64% à 1.171 DH. Troisième, Auto Nejma cède 4,45% à 1.460 DH. Quant à HPS, sa contre-performance se monte à 4,13% pour un cours à 790 DH. Sonasid fait mieux, avec un repli de 3,95% à 1.700 DH. Au niveau de la physionomie, le marché a traité 58 valeurs parmi lesquelles 19 progressent, 27 régressent et 12 stagnent. Dans ces conditions, le flux transactionnel réalisé au cours de la séance a atteint les 5,2 milliards, échangé à hauteur de 685 millions de DH sur le marché central et à hauteur de 4,2 milliards de DH sur le marché de blocs. Samir enregistre le plus gros flux transactionnel sur le marché central avec 131,7 millions de DH et 112.421 titres transigés. Suivie par Cnia Saada et Lafarge qui ont drainé des volumes respectifs de 130,8 millions de DH et 129,9 millions de DH. Le marché de blocs a été animé par des opérations d’aller/retour sur Med Paper, Stokvis Nord Afrique en plus des transactions sur Label’Vie avec 39.011 titres échangés à un cours unitaire de 1.300 DH, 20.757 actions Taslif transigées à un cours unitaire de 650 DH. Notons que la plus grande transaction de blocs a concerné le titre BMCE avec 7.937.500 actions à un cours unitaire de 240 DH, soit 4,62% du capital, cette opération à elle seule a engendré un volume de 3,8 milliards de DH (voir DBS pp. 37-38). Pour rappel, les volumes sont doublés par la Bourse de Casablanca. Ce qui ramène le montant réel de l’opération à 1,9 milliard de DH. Le titre diac Salaf reprend, mercredi, sa cotation après une longue période de suspension.R. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc