×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Balance Commerciale Janvier-Octobre 1991 : Le déficit commercial atteint 19 milliards de Dirhams

Par L'Economiste | Edition N°:16 Le 13/02/1992 | Partager

ENTRE Janvier et Octobre 1991, les transactions commerciales globales avec l'étranger ont augmenté de 6,5% atteignant 77.981,2 millions de DH par rapport à la même période en 1990. Le déficit commercial a atteint 18.937,6 millions de DH contre 17.553,9 millions de DH soit une aggravation de 7,9%. Le taux de couverture quant à lui a été de 60,9%.
Les importations évoluées CAF ont enregistré une progression de +6,8% atteignant 48.459,4 millions de DH à imputer essentiellement au demi-produit et des biens de consommation avec respectivement +13,8% et +12,4%.
Les importations de produits alimentaires, boissons et tabacs ont progressé de +10,1% atteignant 4.128,4 millions de DH. Les importations de produits bruts d'origine animale et végétale ont atteint 3.216 millions de DH soit +10,7% alors que les produits bruts d'origine minérale se sont stabilisés totalisant 2.514,4 millions de DH en 1991.
Les importations de biens d'équipement agricole et industriel ont progressé respectivement de +33,8% en raison de la hausse des acquisitions de tracteurs agricoles et de +2,6% en raison de la progression des achats de matériel ferroviaire roulant, de moteurs électriques et d'appareils de coupure électrique.

La facture énergétique a, quant à elle, enregistré une baisse de 3,3% atteignant 7.331,6 millions de DH.
Les exportations des dix premiers mois de 1991, ont augmenté de 6,1% atteignant 29.521,8 millions de DH malgré une baisse de 10,4% des quantités exportées.
Les exportations de produits alimentaires se sont accrues de 14,8%. Cette progression a concerné aussi bien le volume +33,4% atteignant 1.061,9% millions de tonnes que la valeur +22,1% atteignant 7.776,3 millions de DH.
Les biens d'équipement ont eux aussi enregistré une évolution à la hausse avec +23,8% atteignant 1.234,7 millions de DH. Cette hausse est à imputer à l'accroissement des exportations de diodes à cristal et de transistors.
Les biens de consommation ont enregistré une hausse de 10,6% atteignant 7.790,7 millions de DH.
Les exportations de produits bruts d'origine animale et végétale ont enregistré une baisse de 27,6%. Cette régression est due principalement aux expéditions d'huile d'olive qui ont reculé de 90,4%. Les produits énergétiques ont également diminué de 14,8% avec 759,8 millions de DH.
Les exportations de demi produits autres que les dérivés de phosphates ont globalement marqué une régression en valeur de 4,5% atteignant 1.939,3 millions de DH en dépit d'une stabilité en volume.
Les exportations de phosphate et dérivés ont enregistré un léger recul de 1% atteignant 8.286,9 millions de DH. Au niveau des quantités expédiées, la régression s'est située à 16,1% soit 10.106 millions de tonnes. Cette régression n'a pas été générale puisque les exportations d'acide phosphorique ont augmenté de 626,7 millions de DH soit +20,8 alors que celle des phosphates de roche ont baissé de 20,5% et celles d'engrais naturels et chimiques de 6,5%.


Adil LAZRAK.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc