×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    Automobile: Légère accalmie sur l’importé-monté

    Par L'Economiste | Edition N°:2838 Le 11/08/2008 | Partager

    . Tassement des ventes en juillet. CBU: 42.899 voitures écoulées durant les 7 premiers mois. Pourquoi Kia s’impose pendant 11 moisLÉGER repli des ventes des voitures particulières importées-montées (CBU) en juillet dernier. Les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules automobiles (Aivam) en témoignent. Au total, ce sont 6.552 véhicules qui ont été écoulés durant le mois de juillet, contre 7.358 en juin, et 8.467 en mai. Rappelons que les concessions CBU, toutes marques confondues, avaient enregistré 6.362 ventes en juillet 2007. A en croire les chiffres des ventes, plusieurs marques ont connu une légère baisse durant le mois de juillet comparée aux mois de mai et juin. L’explication des professionnels est cohérente: l’effet salon s’estompe !«C’est tout à fait normal. Si le marché se calme un peu, c’est parce que les livraisons de l’Auto Expo se sont poursuivies de mai à juin. Beaucoup d’acheteurs n’ont concrétisé qu’un mois plus tard en juin», explique Hatim Kaghat, chargé des Relations publiques chez Kia Motors Maroc. D’ailleurs, plusieurs sociétés de crédit avaient lancé des formules promotionnelles Spécial Salon qu’elles ont maintenues jusqu’à fin juin. Le responsable de Kia pousse plus loin son argumentaire: «La périodicité juillet-août est généralement neutre. Elle ne connaît pas d’influence d’achats reportés des mois précédents. D’où le léger tassement pour l’ensemble du marché». Mais une chose est sûre, la dynamique commerciale devra reprendre dès début septembre, pronostique Kaghat. D’ailleurs, le voile sera bientôt levé sur des offres Spécial Ramadan.Sur les 7 premiers mois de l’année, ce sont exactement 42.899 CBU qui ont été commercialisées. Globalement, le total des ventes à fin juillet reste positif comparé à la même période de l’année dernière. «L’harmonisation» de la TVA sur la LOA n’a finalement pas eu les effets redoutés sur les ventes.Pour rappel, 34.893 unités avaient été écoulées de janvier à juillet 2007 sans compter le CKD (monté local), avec une TVA sur la LOA plus avantageuse (10%). Ce qui augure qu’encore une fois, le cap psychologique des 100.000 voitures sera largement franchi cette année. Au-delà des chiffres, plusieurs facteurs expliquent la dynamique des ventes durant les 7 premiers mois de l’année: Le renouvellement et diversification des gammes, lancement de nouveaux modèles quasi simultanés avec l’Europe, efforts soutenus sur les prix, actions marketing ininterrompues, vagues de promotions à longueur d’année, agressivité des sociétés de crédit par des formules plus attractives…, sont autant de facteurs qui expliquent la dynamique commerciale enclenchée depuis des mois. Les opérations de crédit gratuit, la guerre des taux d’intérêt et autres solutions telles que les produits alternatifs (Ijara, Mourabaha…), que l’on appelle communément «crédit halal», ont permis en partie de booster les ventes et ratisser plus large vers des ménages jusque-là réticents à l’idée de contracter un crédit. Ceci étant, la dynamique de financement fait le bonheur des concessionnaires et autres importateurs exclusifs. Par produit, Kia Motors Maroc (KMM) maintient son leadership pendant 11 mois successifs (depuis août 2007). La marque sud-coréenne a pu vendre 5.565 unités durant les 7 premiers mois de l’année (soit près de 13% de parts de marché). Pendant le salon uniquement, elle a pu écouler un millier de véhicules. Quoique numéro 1 des ventes depuis l’an dernier, Kia arrive en deuxième position au mois de juillet, après Peugeot. La marque au lion a vendu 883 unités contre 805 pour Kia. «A elle seule, la Picanto représente 65% de nos ventes», signale Kaghat de KMM. L’origine de cette dynamique commerciale soutenue toute l’année, le numéro un des ventes l’attribue à plusieurs facteurs: plus de diversification, l’arrivée de nouveaux modèles, la reprise du 4x4 Sportage (une carte qui était détenue par Berliet), le remodelage de la Cerato et encore le lancement de la berline Cee’d. Pour rappel, le Maroc est le premier pays en dehors de l’Europe à avoir commercialisé ce modèle qui suscite beaucoup d’intérêt. Mais l’argument de taille de Kia Maroc réside surtout dans l’un des plus gros budgets de communication. Un budget qui dépasse de loin les 40 millions de DH. Ce qui explique que la marque soit associée à pratiquement tous les événements, lui assurant la meilleure visibilité auprès du plus grand nombre. A fin juillet, Peugeot a, pour sa part vendu 4.744 unités depuis le début de l’année contre 4.132 durant les 7 premiers mois de 2007. Quant à Renault, elle a pu écouler 4.122 modèles sur la même période contre 4.244 en 2007 (soit -2,87%). En juillet seulement, la marque au losange a enregistré 689 ventes. Le nippon Toyota arrive en 4e position: 641 unités écoulées en juillet dernier (contre 611 en juillet 2007) et 3.943 ventes. Le deuxième sud-coréen qui s’est fait une place au top 5 est Hyundai. Fort de sa cinquième position, il revendique 3.507 unités commercialisées de janvier à fin juillet (contre 2.555 en 2007). Il est suivi par Volkswagen, Fiat, Ford, Citroën, Honda… avec respectivement 2.749 unités (dont 528 au titre de juillet) pour l’allemande, 2.235 unités pour l’italienne (dont 413 au titre de juillet), 2.240 pour Ford (dont 331 en juillet), et 2061 pour Citroën (dont 197 en juillet). Enfin, la nipponne Honda a pu écouler 1.865 modèles en 7 mois, dont 279 pendant juillet. En attendant septembre, les offres Spécial Ramadan vont booster les ventes et renouer avec l’euphorie de l’Auto Expo.Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc