×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Agadir organise aussi son festival de cinéma

Par L'Economiste | Edition N°:2416 Le 06/12/2006 | Partager

. La quatrième édition organisée du 12 au 16 décembre . 30 films sur le thème de l’immigration au programme . Smain, Mohamed Miftah… parmi les invités d’honneur LA capitale du Souss abrite du 12 au 16 décembre une nouvelle édition du festival du cinéma sous le thème de l’immigration. Cette quatrième rencontre, organisée par l’Association Initiative Culturelle d’Agadir, est sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Soutenue par de nombreux sponsors, la manifestation sera présidée cette année par la journaliste Samira Sitaïl. Un choix qui n’est pas fortuit. La jeune femme qui revendique sa double culture est une beur qui a vécu pendant de nombreuses années en France avant de rentrer au pays. «Elle est donc bien placée pour évoquer le phénomène de l’immigration», souligne Brahim Zerkdi, président du comité d’organisation du festival et député de la ville. De fait, l’immigration et notamment sous la forme clandestine constitue un souci majeur pour de nombreux pays et une question récurrente dans plusieurs créations cinématographiques. Une trentaine d’entre elles seront au programme au cinéma Rialto. A l’affiche notamment, quatre films en avant-première: «La Couleur du sacrifice’’ de Mourad Boussif, «Pour l’amour de Dieu’’ de Zakia Tahiri et Ahmed Bouchala (avec Smain en 1er rôle), «Pourquoi la mer’’ de Hakim Belabass et le documentaire «Ici et Ailleurs’’ de Paul Fillipi. Pour visionner ces œuvres, plus de 120 VIP seront au rendez-vous. Parmi eux, le comédien Smain et l’acteur Mohamed Miftah. Un hommage leur sera d’ailleur rendu à cette occasion. Au menu également des débats thématiques qui se tiendront au sein de l’université Ibn Zohr. Outre l’intérêt du sujet, cet événement est une opportunité pour animer la ville. En raison de la rareté des salles de cinéma, deux seulement actuellement, on peut même dire que l’organisation d’une telle manifestation relève du défi. D’autant plus que les habitants d’Agadir qui faute de belles salles et de bonnes programmations, ont perdu l’habitude d’aller au cinéma. Un grand nombre d’entre eux attendent de voyager à Marrakech, Casa, Rabat ou à l’étranger pour s’offrir le luxe de voir un film. A quand alors l’aménagement de nouvelles salles? Nul ne sait! En attendant, ce festival qui reste une initiative privée tente de combler le désert cinématographique à Agadir.Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc