×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Télécoms
L’offensive de Huawei dans le monde des brevets

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4800 Le 22/06/2016 | Partager
Le géant chinois investi plusieurs dizaines de milliards de dollars en R&D
Le groupe mis en place un important portefeuille de propriété intellectuelle
telecom_huawei_000.jpg

Les géants de la technologie chinoise de Huawei à ZTE Corp en passant par Lenovo GroupLtd se sont lancés dans l’acquisition de brevets par le biais d’accords de licence en dépensant des milliards en matière de recherche et développement

L’empire du Milieu domine actuellement le monde dans un certain nombre de secteurs. Et même dans les secteurs où il n’est pas premier, la Chine s’active pour prendre le leadership. C’est particulièrement le cas dans le monde des télécoms où les constructeurs de smartphones chinois se frottent un peu plus aux leaders mondiaux (Apple Inc. et Samsung Electronics Co). Aujourd’hui, la bataille se fait au niveau des brevets d’application. Les géants de la technologie chinoise de Huawei Technologies Co. à ZTE Corp en passant par Lenovo GroupLtd se sont lancés dans l’acquisition de brevets par le biais d’accords de licence en dépensant des milliards en matière de recherche et développement. Ce qui pose un sacré défi davantage juridique pour Apple et Samsung en Chine, mais aussi à l’étranger.
Samsung en a déjà fait les frais aux Etats-Unis où il est poursuivi par Huawei, qui ambitionne de devenir premier fabricant de smartphone dans le monde dans les 5 prochaines années, pour avoir «violé»
11 de ses brevets mobiles. Le géant sud-coréen des téléphones mobiles ne compte pour autant pas se laisser faire puisqu’il a promis de se défendre lors du procès.
Il faut dire que Huawei, troisième plus grand fabricant de smartphones au monde et leader sur le marché des équipements de télécommunication, a été le principal déposant de demandes de brevets à l’international augmentant ainsi son portefeuille. Il n’y a qu’à voir son investissement considérable de recherche-développement. Sur les 5 dernières années, Huawei a dépensé près de 30 milliards de dollars en R&D. L’an dernier, ses dépenses en la matière ont augmenté de 46% à 9,2 milliards de DH, en battant les 8,1 milliards de dollars d’Apple.
Mieux, Huawei dispose maintenant de 16 centres de R&D à travers le monde, y compris dans les États-Unis et en Europe. Preuve du progrès de Huawei dans la mise en place d’un véritable portefeuille de propriété intellectuelle, son partenariat avec Appel, cette année, en vertu duquel la firme à la pomme paie des redevances pour les brevets de la société chinoise.
D’autres fabricants de smartphones chinois tels que Xiaomi Corp achètent des brevets de ses rivaux occidentaux pour rattraper le retard. Xiaomi a acheté quelque 1.500 brevets de Microsoft Corp. qui cherche à vendre ses appareils au-delà des marchés en développement comme l’Inde et le Brésil.
Les brevets jouent également un rôle dans un paysage mobile chinois de plus en plus pointilleux vis-à-vis de Apple et Samsung pour le respect de la législation chinoise en la matière. D’ailleurs, Shenzhen Baili, petite start-up chinoise, a gagné une injonction surprise contre les ventes d’Apple iPhone 6 et iPhone 6 Plus à Beijing, sur la base d’un brevet lié à la conception qu’il prétend posséder en Chine.
Au-delà, les spécialistes estiment que les entreprises chinoises vont davantage déposer leurs brevets en dehors de la Chine ainsi que d’autres offres et procès impliquant des brevets et des technologies. Une chose est sûre, le succès dans le marché des smartphones ne repose pas uniquement dans l’investissement dans les brevets et dans la R&D.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc