×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:4799 Le 21/06/2016 | Partager

    L’EI en passe de perdre Fallouja

    Après près d’un mois de combat, l’armée irakienne a quasiment repris la ville qui fut un bastion de Daech. Il ne reste que des poches de résistance où quelques centaines de jihadistes se concentrent. Mossoul, le dernier fief de l’EI en Irak est la prochaine cible du gouvernement irakien. Le Premier ministre Haider al-Abadi a promis de la «libérer très prochainement», son objectif affiché est d’en finir avec l’EI avant fin 2016. Selon des responsables de la sécurité, de nombreux membres de l’EI ont réussi à fuir en se fondant parmi les civils sortis de la ville ces derniers jours. Fallouja comptait plus de 300.000 habitants avant l’arrivée des djihadistes en janvier 2014 mais, depuis, des dizaines de milliers de personnes ont fui la tyrannie des terroristes d’une part et les bombardements de l’armée irakienne d’autre part. Selon l’OIM (l’Organisation internationale pour les migrations), les affrontements de ces derniers jours ont déplacé près de 80.000 personnes.
    L’OIM prévoit l’arrivée prochaine de plusieurs dizaines de milliers d’autres civils dans des camps déjà saturés. Les autorités irakiennes ont prévu la construction de nouvelles installations mais ne semblent pas en mesure de faire face. Les ONG sont très inquiètes et n’hésitent pas à parler de catastrophe humanitaire.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc