×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Airbus se désengage de Dassault Aviation

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4793 Le 13/06/2016 | Partager
L’avionneur européen récupère 2,37 milliards d’euros de cette cession
Il cède la totalité de ses participations (23,6%) dans le constructeur de Rafal et Falcon
airbus_dassault_093.jpg

Airbus décroche le gros lot. Il va renflouer ses caisses de 2,37 milliards d’euros. Il s’agit là du produit de cession de ses parts restantes dans Dassault Aviation (Ph. DR)

Airbus décroche un gros pactole. Le groupe aéronautique européen va récolter un «produit brut total» de 2,37 milliards d’euros. Il s’agit là du produit de cession de ses parts restantes dans Dassault Aviation. L’opération s’est effectuée par le biais d’un placement privé qui a été bouclé vendredi, d’un rachat simultané d’actions par Dassault et d’une émission d’obligations convertibles. Plus de 23,6% du capital du constructeur de l’avion de combat Rafale et du jet d’affaires Falcon ont été concernés.
Airbus Group n’avait jamais caché son intension de solder sa participation restante dans Dassault. Il avait même indiqué vouloir boucler cette cession courant 2016 après avoir déjà cédé 18,75% du capital du constructeur pour environ 1,7 milliard d’euros en 2015. Dans le cadre de ce placement privé, Airbus Group a cédé 9,05% du capital de Dassault Aviation, «pour un montant d’environ 784 millions d’euros». Simultanément à ce placement, Dassault Aviation a racheté environ 5,5% de son propre capital, également au prix de 950 euros par action.
En complément de ces ventes d’actions, Airbus Group va émettre des obligations à échéance 2021 pour un montant de 1,07 milliard d’euros, échangeables en actions Dassault Aviation. «Dans le cas d’un échange de l’intégralité des obligations, Airbus Group aura cédé la totalité de sa participation dans Dassault Aviation», souligne le groupe dans un communiqué.
Ce désengagement intervient suite à l’échec de mise en place de synergie entre les deux entités poussant Airbus à faire part dès 2014 de son intention de monétiser sa participation dans le groupe français. A cette période, le constructeur européen était deuxième actionnaire derrière le groupe industriel Marcel Dassault, la holding familiale qui contrôle Dassault Aviation avec actuellement 56% du capital.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc