×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Fès/Al Quaraouiyine
La plus vieille bibliothèque du monde rouvre ses portes

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4790 Le 08/06/2016 | Partager
Confiée à l’architecte Aziza Chafouin, la restauration de l’édifice a nécessité 4 ans
Une initiative du ministère de la Culture et l’organisation TED Fellow
vielle_bibliotheque_090.jpg

La restauration de la bibliothèque Al Quraouiyine a été confiée à une femme pour faire référence à la fondatrice de l’université Al Quaraouiyine, Fatima Al-Fihriya, scientifique qui a révolutionné son époque. L’édifice abrite une salle de lecture, des rayonnages de livres, une salle de conférences, un laboratoire de restauration des manuscrits et une collection de livres rares (Ph. YSA)

Pêts pour une visite dans la bibliothèque Al Quaraouiyine, pour replonger dans l’histoire et fouler le même sol que les grands philosophes? L’édifice devrait ouvrir à nouveau ses portes cette semaine, après quatre années de travaux de restauration. Les manuscrits qu’il abrite ont plus de 11 siècles et demi. En effet, la bibliothèque Al Quaraouiyine est l’une des plus anciennes bibliothèques patrimoniales du Maroc.
Fondée en 750 de l’Hégire (859 J) sous le règne du sultan Abou Inane Al Marini, elle évolua à travers le temps, et connut sous le règne des Alaouites de grandes opérations de restauration et d’aménagement, qui continuent avec le Roi Mohammed VI, qui devrait procéder à son inauguration ce mercredi.
Ce haut lieu du savoir a su garder son rôle scientifique auprès des chercheurs et des étudiants. La bibliothèque s’est aussi enrichie des dons et waqfs des sultans, princes, princesses et érudits qui l’ont dotée de livres rares. En 2012, le ministre de la

fes_al_quaraouiyine_090.jpg

Culture marocain a demandé à l’organisation TED Fellow, qui œuvre dans le domaine de l’éducation et du partage du savoir, et à l’architecte Aziza Chaouni de réhabiliter l’espace. Ainsi, la bibliothèque a bénéficié de travaux d’aménagement du bâtiment, des espaces de lecture et du laboratoire de restauration des manuscrits. La préservation du bâtiment a été possible grâce à une subvention de la banque koweïtienne Arab Bank.
Pour rappel, cette bibliothèque est née grâce à une femme. Le bâtiment (qui inclut une mosquée, une bibliothèque et une université) a été imaginé par Fatima Al-Fihriya, la fille d’un riche immigré tunisien. Elle a fait le serment d’investir tout son héritage dans une nouvelle mosquée et un centre culturel destinés à sa nouvelle communauté. Résultat: c’est le plus vieil établissement académique du monde entier encore opérationnel, selon l’Unesco. Il abrite des livres anciens de théologie, de droit, de grammaire ou encore d’astronomie. Pour sauvegarder ce patrimoine, la mission d’Aziza Chaouni consistait donc à préserver et protéger le site, tout en l’adaptant à notre époque. Elle a dû trouver un équilibre pour conserver l’esprit du bâtiment d’origine et le rendre plus fonctionnel pour les visiteurs d’aujourd’hui.
La nouvelle bibliothèque comprend une salle de lecture, des rayonnages de livres, une salle de conférences, un laboratoire de restauration des manuscrits et une collection de bouquins rares. Une salle datant du XIIe siècle abritera un espace d’exposition consacré à l’art marocain. Bref, le site remis à neuf n’a rien d’un «cadavre embaumé», comme ne le voulait surtout pas Chaouni. La restauration a respecté l’esprit du bâtiment d’origine, tout en le rendant plus pratique. Les visiteurs pourront y trouver de nouveaux bureaux administratifs et un café entouré de livres anciens. Ils auront accès, pour la première fois, aux manuscrits uniques et incroyables de la bibliothèque et pourront en plus profiter de son architecture.

Une source pour les oulémas africains

La réouverture de la bibliothèque Al Quaraouiyine coïncide avec l’installation des membres de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains. Ces derniers y pourront venir se ressourcer dans ce haut lieu du savoir et de recueillement. Pour rappel, le dahir portant création de cette Fondation a été publié au Bulletin officiel n° 6372 en date du 25 juin 2015. Cette institution vise la mise en place d’un cadre de coopération entre les oulémas du Maroc et ceux des pays africains, d’une part, et entre ces oulémas africains, d’autre part, afin de préserver la religion contre les déviations et l’extrémisme, de sorte que ses valeurs magnanimes soient au service de la stabilité et du développement dans ces pays.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc