×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Analyse

Smart City Expo
Casablanca sera «the place to be»

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4775 Le 18/05/2016 | Partager
mohamed_jouahri_075.jpg

«Notre chantier actuel consiste à créer une marque territoriale pour fédérer l’ensemble des parties prenantes autour de thématiques communes dans les domaines clés de l’entrepreneuriat, de l’investissement, du tourisme, du sport, de l’enseignement, de la recherche et de la culture», souligne Mohamed Jouahri, DG de  la SDL Casa Events et Animation (CEA) (Ph. Khalifa)

Pour Mohamed Jouahri, DG de Casablanca Events et Animation (CEA), SDL organisatrice du «Smart City Expo», cet évènement marquera le lancement d’un travail de longue haleine pour faire de Casablanca une ville ouverte, inclusive et innovante. Pour le DG, une Smart City mise sur un nouveau modèle de gestion urbaine frugale, sociale et durable qui répond aux besoins de la population.

- L’Economiste: Casablanca abrite la 1re édition du «Smart City Expo Africa». Quelle est la portée d’un tel évènement sur la ville?
- Mohamed Jouahri:
Smart City Expo Casablanca est un évènement qui devrait inscrire Casablanca dans le circuit des Smart Cities au niveau mondial. Sa portée est avant tout d’ordre stratégique pour la destination internationale qu’est aujourd’hui la ville de Casablanca. Cette métropole, capitale économique, ville touristique et hub financier africain doit compter parmi les villes intelligentes réputées mondialement. Ce passage se fera sur plusieurs étapes mais l’évènement Smart City Expo le propulsera à plusieurs niveaux et de différentes manières. Les participants bénéficieront d’une meilleure vision de la Smart City grâce aux échanges avec les intervenants internationaux. Ce sera ainsi le lancement d’un travail de longue haleine qui permettra à Casablanca de devenir une ville ouverte, inclusive et innovante.  

- Quel est le fil conducteur de la programmation?
- Nous souhaitons mettre le citoyen au centre de nos préoccupations, que ce soit au niveau de l’aménagement, l’urbanisation, le transport, l’animation, etc. Le programme de Smart City Expo est réfléchi de la même manière. Nous profitons de cet évènement pour mieux servir les Casablancais. D’ailleurs, une Smart City dans son concept même mise sur un nouveau modèle de gestion urbaine frugale, sociale et durable qui répond aux besoins des citoyens. D’où les thèmes retenus pour cette édition: la résilience et le développement durable, les villes collaboratives et l’implication citoyenne, la mobilité et la planification urbaine, et la technologie lorsqu’elle est inclusive. Tout cela pour dire que, malgré la connotation technologique du terme Smart City, le fil conducteur de cette initiative reste, sans aucun doute, le citoyen.

- Le rôle de CEA se limite-t-il à organiser l’évènement ou à aller au-delà pour s’impliquer dans la mise en application du concept de «Social Frugal Smart City»?
- Notre implication dans la mise en œuvre de ce concept est totale et se traduit dans divers projets. Ce concept est une solution pour offrir aux Casablancais un cadre de vie durablement agréable, en utilisant les ressources de façon responsable. De nombreux projets gagneront à expérimenter cette logique. Je cite le complexe Al Amal qui sera reconverti en Living lab, la création ou la réhabilitation d’infrastructures sportives de proximité par la transformation de l’annexe du stade Mohammed V en académie de football… Il s’agit globalement d’une approche visant à introduire davantage de flexibilité et de sobriété pour une meilleure exploitation des potentialités. Tous ces projets feront que Casablanca deviendra un terrain d’expérimentation et d’innovation créé par et pour les habitants.  

- «Smart City Expo Africa» n’est que l’une des manifestations censées renforcer le rayonnement de Casablanca. Quels sont les autres évènements sur lesquels vous misez pour accentuer son attractivité?
- Notre chantier actuel est la création d’une marque territoriale pour fédérer l’ensemble des parties prenantes autour de thématiques communes dans les domaines clés de l’entrepreneuriat, de l’investissement, du tourisme, du sport, de l’enseignement, de la recherche et de la culture. Nous organiserons, ou co-organiserons toutes les manifestations qui correspondront à ces domaines chers aux Casablancais. Cela passera, à titre d’exemple, de la programmation du Casablanca Shopping Festival, en inscrivant  notre ville dans les projets de voyages de nombreux passionnés de mode et de culture, jusqu’au repositionnement du Festival de Casablanca, véritable messe populaire, absent depuis quelques années, qui fera l’objet d’un soin tout particulier. Vous l’aurez compris, nous agirons méthodiquement pour que Casablanca évolue et devienne «the place to be» et «the place to live».
Propos recueillis par Aziza EL AFFAS

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc