×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Autoroute de contournement de Rabat
    Ouverture imminente

    Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:4772 Le 13/05/2016 | Partager
    Un investissement de près de 4 milliards de DH
    Le projet se distingue par le plus grand pont à haubans en Afrique

    L’autoroute de contournement de Rabat est enfin prête. On procède aux dernières retouches en vue de l’ouvrir à la circulation dans les prochaines semaines, fort probablement au mois de juin. L’information a été confirmée par Mohamed Najib Boulif, ministre délégué chargé du Transport, lors d’une visite de presse au plus grand pont à haubans en Afrique qui fait partie de ce projet. D’une longueur de près de 40 km, la réalisation de cette autoroute a nécessité la mobilisation d’un investissement de près de 4 milliards de DH. Elle va contribuer à l’amélioration de la fluidité du trafic routier au niveau de l’agglomération de Rabat-Salé. Rappelons qu’elle prend son origine au niveau de l’autoroute existante de Casablanca-Rabat au nord de Skhirat pour arriver jusqu’à l’échangeur de Dar As-Sikkah, desservant au passage de nombreuses agglomérations. Parmi les composantes phares de ce projet, incontestablement le pont à haubans réalisé sur l’oued du Bouregreg. Une prouesse technique pour l’équipe chinoise qui a piloté ce projet titanesque avec la participation d’ingénieurs et techniciens marocains. D’une longueur de 950 mètres, cet ouvrage se distingue par deux pylônes d’une hauteur de 200 mètres conçus. Le tablier du pont comporte 3 voies dans chaque sens et est supporté par 160 haubans (câbles). Comme pour sa construction, l’entretien et la maintenance de ce pont vont poser des difficultés énormes. Pour relever ce défi, les responsables de la société des Autoroutes du Maroc (ADM) ont eu recours à l’expertise japonaise dans le cadre d’une convention signée en juillet dernier avec la société japonaise concessionnaire d’autoroutes Hanshin Expressway. A travers cette convention, le Maroc sera le premier pays qui va bénéficier de la solution «Ninja Tech», une technique japonaise adoptée dans la maintenance et l’entretien des grands ouvrages, indique Najib Boulif. Il s’agit d’un procédé basé sur une technologie révolutionnaire pour des structures en zones élevées inaccessibles. Cette solution consiste en une auscultation visuelle rapprochée permettant des interventions immédiates. Pour les responsables japonais, il s’agit d’une technique moins coûteuse qui a démontré ses preuves, notamment sur le plan sécurité avec zéro incident dans leur pays. La visite de presse était une occasion de suivre une démonstration réelle d’intervention d’une équipe Ninja japonaise sur le pont à haubans sur le Bouregreg. Selon la convention, l’équipe japonaise va former trois Marocains qui devraient en principe prendre la relève d’ici trois mois pour assurer la maintenance et l’entretien de l’ensemble des ouvrages de l’ADM, notamment celui du pont à haubans. En plus des autoroutes, cette technique peut également être adoptée pour les ouvrages complexes dans d’autres domaines comme les énergies renouvelables (éolien), les barrages…, précise Anouar Benazouz, DG d’ADM.

    20.000 véhicules par jour

    Le pont à haubans va permettre le passage de près 20.000 véhicules par jour. Il va ainsi contribuer à la fluidité de la circulation routière sur la future autoroute de contournement de Rabat. Deux autres projets sont en cours visant l’amélioration de la la circulation routière au niveau de l’agglomération de Rabat-Salé. Le premier porte sur la rocade numéro 2 sur une longueur de près de 8 km qui va permettre de relier Rabat à Salé près de l’aéroport. La réalisation de ce projet est assurée par l’Agence de la vallée du Bouregreg. On procède également à l’élargissement de la rocade numéro 1.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc