×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Automobile: Un nouvel équipementier s’installe

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:4757 Le 22/04/2016 | Partager
    Acome, expert en câbles spéciaux, investit 25 millions d’euros à TFZ
    Les premières productions avant la fin de l’année
    jacques_de_heere_057.jpg

    Jacques de Heere, PDG du groupe Acome, rappelle que l’entreprise  n’est pas inconnue du marché marocain. C’est elle qui a accompagné le développement des réseaux télécoms. Avec son unité de Tanger, Acome investit le secteur des câbles spéciaux pour automobile  (Ph. Adam)

    Lancement des travaux en grande pompe pour Acome, le dernier équipementier à s’être installé à la Tanger Free Zone. C’est en présence du ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy que le premier coup de pioche pour la construction de la cinquième usine du groupe français, la première en Afrique a eu lieu. Il s’agit d’un investissement de 25 millions d’euros, selon Jacques de Heere, PDG du groupe, les premières productions auront lieu avant la fin de l’année, promet ce dernier.
    Acome Maroc compte employer près de 120 personnes qui seront formées dans un premier temps sur le site normand de l’entreprise avant de continuer leur formation sur place. Le management de l’entreprise compte bien profiter de la main-d’œuvre qualifiée disponible sur place pour lancer ses produits. En effet, Acome travaille dans le domaine des câbles spéciaux pour automobile, câbles haute température et pour batterie, en plus de nouveaux modèles pour véhicules électriques et hybrides. Acome travaille aussi sur des câbles fins et légers pour automobile, des produits qui seront fabriqués à Tanger, précise de Heere. La société assure que la capacité de l’usine lui permettra  d’équiper 1,5 million de véhicules par an de fils et câbles, éléments constitutifs de base de faisceaux automobile. L’usine sera gérée par Mohamed Ali Enneifer, un ancien de la TFZ puisqu’il a assuré le lancement et la direction pendant de longues années de Coficab, un autre spécialiste de câbles installé à Tanger.
    Pour Acome, ce n’est pas la première aventure marocaine. L’entreprise est en effet présente dans le pays depuis 40 ans en étant l’un des premiers fournisseurs des réseaux téléphoniques marocains, souligne le PDG du groupe. Acome est en effet le premier câblier télécom français et l’un des champions européens en matière de fibre optique, son deuxième pilier d’activité est l’automobile. Acome dispose déjà d’une usine en France, «notre vaisseau amiral» se plaît à dire le PDG du groupe, en plus de deux usines en Chine et une au Brésil.  Il s’agit d’une entreprise de taille moyenne d’environ 430 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 1600 salariés, 60% de son activité est réalisée en dehors de la France.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc