×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Un prix Nobel à la Bibliothèque nationale

    Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4750 Le 13/04/2016 | Partager
    serge_haroche_050.jpg

    Serge Haroche reçoit le prix Nobel de physique en octobre 2012 (Ph. AFP)

    C’est devant une salle archicomble que le prix Nobel de physique, le professeur Serge Haroche, a donné une conférence lundi à la Bibliothèque nationale (BNRM) sous le thème: «Ce que nous devons à Einstein». Cette invitation a eu lieu dans le cadre de la commémoration du 10e anniversaire de l’Académie Hassan II des sciences et techniques. De nombreuses personnalités ont fait le déplacement pour cet événement, notamment le président de l’Université euro-méditerranéenne de Fès, Mostapha Bousmina, Rajaâ Cherkaoui El Morsli qui a contribué à prouver l’existence du Boson de Higgs, ou encore l’ambassadeur de France Jean-François Girault. Etaient également présents des professeurs universitaires, des étudiants, des doctorants… Durant son intervention, le prix Nobel est revenu sur les découvertes scientifiques majeures d’Albert Einstein. De la théorie de la relativité restreinte élaborée par le génie en 1905 à la théorie de la relativité générale énoncée en 1915, passant par la dualité espace-temps, l’invention du laser, le calcul de la vitesse de la lumière… Né à Casablanca en 1944, Serge Haroche est un physicien travaillant dans le domaine de la physique atomique et de l’optique quantique. Après avoir fait ses études à l’Ecole normale supérieure (ENS), il a été chercheur au CNRS, maître conférencier à Polytechnique et a enseigné pendant plusieurs années à Yale. Durant son parcours, il a été invité à intervenir à Harvard, MIT ou encore Stanford. Serge Haroche est l’un des pionniers de l’électrodynamique quantique en cavité. Le 9 octobre 2012, il se voit décerner le prix Nobel de physique avec l'Américain David Wineland pour leurs travaux expérimentaux sur l’optique quantique. Les deux physiciens ont, ainsi, ouvert la voie à la réalisation d'un rêve d'Einstein, isoler un atome ou un photon pour voir comment il se comporte.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc