×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Oujda recase ses marchants ambulants

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4741 Le 31/03/2016 | Partager
869 marchands concernés et 12,3 millions de DH débloqués
Une caravane médicale à leur profit aussi programmée
oujda_marchants_ambulants_041.jpg

En plus de l’organisation du «commerce des rues», les autorités ont aussi distribué des chariots adaptés aux marchands ambulants, au niveau des boulevards squattés par la vente illégale. Ce n'est pas tout. Des caravanes médicales seront aussi lancées au profit des familles de ces commerçants (Ph. A.K)

L’actuel programme de recasement des marchands ambulants au niveau d’Oujda s’inscrit dans le cadre d’une vision globale pour organiser le secteur informel  qui porte préjudice à la qualité de vie. En perspective, solutionner des cas sociaux qui concernent des milliers de familles. Au niveau de la ville d’Oujda, la Division d’action sociale (DAS) a commencé par le recensement des marchands ambulants et la spécification des points de vente qui serviront d’espaces pour les regrouper. Une approche qui prend en considération la protection des commerces organisés. En parallèle, veiller à la fluidité de la circulation et à la propreté de la ville. Un travail qui implique les différents services de contrôle et la société qui gère le nettoiement et  la collecte des déchets.
Deux options ont été adoptées pour atteindre cet objectif. La construction de souks équipés au niveau des quartiers qui disposent d’assiette foncière  et la distribution de chariots adaptés au niveau des boulevards squattés par la vente illégale. Pour la première option, trois marchés de quartier  sont en phase d’édification. Ils seront achevés fin avril: souk Aounia (114 bénéficiaires), souk Sidi Driss (74 bénéficiaires) et souk Bouknadel  (51 bénéficiaires). L’avantage de ces souks c’est qu’ils se trouvent à proximité des actuels espaces publics ou privés occupés illégalement. Leur construction a nécessité 5,5 millions de dirhams. «Les bénéficiaires se chargent des équipements de leurs espaces commerciaux tout en s’engageant à ne pas les transformer ou les convertir en d’autres activités», souligne Abderazaq Dou, chef de la DAS.  
Quant au «commerce des rues», il sera organisé via la distribution de chariots spécifiques et unifiés pour la vente des légumes, fruits, poissons et sandwichs. Près de 630 marchands ambulants de quartiers bénéficieront de cette offre qui a nécessité 6,8 millions de DH. Pas moins de 14 points de vente ont été répertoriés pour ce commerce. Toutefois, ils doivent contribuer à mesure de 30% pour s’équiper de matériel adéquat à leur activité.
En parallèle à cet effort de recasement, le Conseil de l’ordre des médecins d’Oujda a organisé, en collaboration avec la wilaya de l’Oriental, une caravane médicale au profit des marchands ambulants et leurs familles. 1.520 personnes ont bénéficié de consultations gratuites  assurées par 70 médecins et 70 infirmiers du privé, public, militaire et CHU (en chirurgie dentaire, radio, mammographie, ORL, gynécologie et médecine générale). «La contribution des laboratoires est à souligner car il y avait suffisamment de médicaments pour toutes les personnes auscultées», explique Mohammed Amara, spécialiste ORL. Quant aux malades qui nécessitent des interventions chirurgicales, ils seront pris en charge par des médecins bénévoles.
De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc