×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Souss/Centres d’immatriculation
Deux nouvelles structures pour décongestionner

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4732 Le 18/03/2016 | Partager
Lancement de projets d’équipement et de transport dans la région
Agadir, Inezgane Aït Melloul, Tiznit, Taroudant, Guelmime… les provinces bénéficiaires

Bonne nouvelle pour les automobilistes de la région du Souss. Deux nouveaux centres d’immatriculation de véhicules vont bientôt voir le jour, l’un à Inezgane Aït-Melloul et un autre à Taroudant. Pour une enveloppe budgétaire de respectivement 7 millions et 3 millions de DH. Ce qui va permettre de décongestionner et de diminuer la pression sur le seul centre existant dans le Souss et qui est localisé à Agadir. Le démarrage des travaux de construction de ces deux nouvelles structures a été lancé cette semaine par Mohamed Najib Boulif, ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport.

Le coup d’envoi de plusieurs autres projets d’équipement et de transport  a aussi été donné par Boulif dans pratiquement toutes les provinces relevant de la Région Souss Massa. C’est ainsi qu’à Tiznit, un circuit dédié à l’éducation routière va être construit pour un montant de 6 millions de DH, en plus d’un circuit routier qui nécessitera 3,5 millions de DH. Toujours dans la même province, un montant de 21 millions de DH sera injecté dans des projets relatifs à la sécurité routière.

Des facilités pour les piétons

Des ouvrages d’art destinés aux piétons, sur la voie express reliant Agadir à Taroudant, seront aussi construits pour un coût global de 11 millions de DH. A Guelmime, Mohamed Najib Boulif a inauguré une nouvelle structure  destinée aux services de proximité dans la province. Il a de même passé en revue tous les projets structurants pour renforcer l’infrastructure routière afin qu’elle puisse accompagner le développement du trafic urbain et répondre aux exigences des aléas climatiques propres à cette localité. Au niveau de la ville d’Agadir, une visite a été effectuée aux locaux de l’Institut de formation des techniciens spécialisés en travaux publics. Le réaménagement et l’équipement de cet établissement rouvert aux étudiants a nécessité une enveloppe budgétaire de près de 3,5 millions de DH. Il faut préciser qu’une cinquantaine d’étudiants peuvent y suivre annuellement une formation étalée sur deux ans. L’option «routes» et «construction» sont les deux branches disponibles actuellement dans ce centre. Sachant que la branche «Gestion de transport et logistique» est également prévue pour bientôt. Pour rappel, la visite du ministre chargé du Transport s’est poursuivie pendant deux jours dans la Région Souss Massa. Elle a été consacrée au lancement de projets structurants relatifs au transport et à l’équipement.

De notre correspondante,
Fatiha NAKHLI

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc