×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Meubles/décoration
Ikea introduit de nouveaux concepts

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4731 Le 17/03/2016 | Partager
Self-service, flat pack, sur mesure…
Le client assure sa propre livraison et le montage des meubles
Les Marocains vont-ils renouer avec le bricolage?
ikea_031.jpg

Le parking d’Ikea s’est rempli en quelques minutes après l’ouverture officielle de l’enseigne mercredi 16 mars (Ph. Khalifa)

C’est le grand jour pour le géant suédois du meuble. Le premier magasin Ikea vient d’ouvrir ses portes mercredi 16 mars à Zenata. Lors de l’inauguration officielle, en présence notamment de l’ambassadrice de Suède, Erika Ferrer, le management a respecté la tradition nordique de «log sawing» (qui consiste à scier un tronc d’arbre au lieu de couper le ruban). Après une matinée intense, consacrée aux VIP et aux médias, le magasin est ouvert au grand public à partir de midi. Plusieurs centaines de clients se sont alors rués sur le magasin pour être les premiers à découvrir l’offre de la nouvelle enseigne. Il faut dire que le suspense a duré depuis septembre 2015, en attendant l’octroi du «certificat de conformité» par les autorités locales. «Cet intervalle a été mis à profit pour parfaire la formation du personnel», confie l’une des cadres d’Ikea, opérant au Moyen-Orient. Après plusieurs semaines dans l’expectative, les 400 salariés d’Ikea n’attendaient que le lancement effectif  du magasin. Plusieurs managers d’Ikea en provenance de Suède, Koweït, Jordanie… sont venus en renfort des équipes locales. Cet accompagnement vise à monter et décorer le magasin en respectant «the Ikea way», mais ce sont des Marocains qui assure la gestion localement.

ikea_031.jpg

Plusieurs centaines de clients se sont rués sur le magasin pour être les premiers à découvrir la gamme de lancement (Ph. Khalifa)

Le magasin s’étend sur 27.000 m2 et bénéficie d’un accès privilégié à l’autoroute. Il se décline en plusieurs zones dédiées à la cuisine, bedroom, séjour, salles de bains… Un rayon «accessoires» propose tout ce qui peut compléter l’ameublement (décoration, lampes, tapis… ). On peut même y trouver d’authentiques tapis persans à partir de 6.000 DH. Il n’est pas exclu d’ailleurs que des tapis marocains puissent aussi être proposés un jour. Mais il faudra développer une capacité suffisante pour livrer 380 magasins à l’échelle mondiale. «Nous avons pratiquement les mêmes références dans tous les pays où nous sommes présents», explique un manager.  Pour les Marocains, Ikea introduit de nouveaux concepts de shopping en matière d’ameublement. Le client à la recherche d’«instant gratification» ou ne souhaitant pas attendre quelques jours pour être livré, peut faire du self-service. En effet, après avoir noté les références des articles souhaités, il pourra se déplacer lui-même à la partie «libre-service meubles», une sorte de dépôt ouvert au grand public pour récupérer son meuble. «Nous optons pour le flat pack ou l’économie de volume pour permettre le transport  facile et pratique en voiture», explique-t-on sur place. Le client n’a plus qu’à monter son meuble une fois chez lui. Pour les plus récalcitrants, il faudra débourser un supplément pour la livraison et l’assemblage (en fonction de la distance et du montant de l’achat). Le but étant visiblement d’inciter le consommateur à s’adonner aux plaisirs du bricolage. Ce qui fera le bonheur des petits bricoleurs, triporteurs... Pour les clients à la recherche des bonnes affaires, un rayon baptisé «bonne trouvaille» propose des articles bradés, objets en exposition, déjà montés… Il est aussi possible de confectionner ses rideaux ou ses coussins sur mesure.

Et pour parfaire cette escapade shopping, un restaurant de 600 places propose des plats suédois avec la possibilité d’en acquérir les ingrédients sur place. Pour rappel, Ikea Maroc est le fruit d’un investissement de 450 millions de DH. Le magasin de Zenata a déjà créé 400 emplois directs et un millier de postes indirects, en plus du sourcing auprès d’entreprises locales. A terme, l’enseigne table sur 1,2 à 2 millions de clients au Maroc.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc