×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Brasseries du Maroc lance le tourisme industriel

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4729 Le 15/03/2016 | Partager
Sa filiale euro-africaine des Eaux permet la visite de l'unité de production de Ain Ifrane
Une opportunité gratuite pour les visiteurs locaux et internationaux
La découverte du patrimoine industriel pour doper le tourisme dans la région
brasserie_du_maroc_029.jpg

Pour visiter le site de mise en bouteille de Ain Ifrane, la filiale de Brasseries du Maroc, il faut procéder à une réservation auprès de l'usine qui ne prend pas plus de dix personnes à la fois, les mercredis et jeudis. Un projet original qui a été inauguré par Lahcen Haddad ministre du Tourisme, Abdelhamid El Mazid gouverneur de Ifrane, et François Bosco, DG du groupe Brasseries du Maroc (Ph. YSA)

Au cœur du tourisme vert au Moyen-Atlas, un premier projet de tourisme industriel est né. Une visite du site de mise en bouteille de l’eau minérale naturelle Aïn Ifrane, de la société «euro-africaine des Eaux» (EAE, une filiale de Brasseries du Maroc) est désormais possible. Le coup d’envoi des visites touristiques a été donné, hier, par le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Conviés par François Bosco, DG du groupe Brasseries du Maroc, Abdelhamid El Mazid et Driss Faceh, respectivement gouverneur de la province d’Ifrane et président du Conseil régional du tourisme (CRT), étaient également de la partie.

Cette «escapade» s’articule autour de la découverte du patrimoine industriel et naturel de la région de Bensmim à travers la visite de l’unité de production, depuis la source jusqu’à l’embouteillage. Un projet qui s'inscrit dans un cadre participatif au dynamisme du tourisme dans la région d'Ifrane. Pour ses initiateurs, les visiteurs locaux et internationaux peuvent bénéficier gratuitement de l’opportunité de se familiariser avec le processus de production de l’eau Aïn Ifrane, ainsi que les métiers et savoir-faire des hommes et des femmes qui oeuvrent chaque jour à fournir aux consommateurs marocains une eau sûre, saine et d’une extrême pureté. Pour cela, la réservation du jour et de l’heure de visite auprès d’EAE est requise avec un minimum de 10 personnes/visite.

Les visites sont programmées chaque mercredi et jeudi. «Le tourisme industriel est une niche à développer en partenariat avec les opérateurs du tourisme, agences de voyages et éductours», souligne Lahcen Haddad. Le ministre du tourisme entend «appuyer les opérateurs dans l’élaboration de circuits touristiques industriels, à l’instar de ce qui se fait aux USA et dans d’autres destinations». Le management du groupe Brasseries du Maroc se réjouit de cette initiative, première du genre au Maroc, et qui pourrait bénéficier aussi aux autres acteurs (hôteliers, guides accompagnateurs et commune). Notons que la visite de l’unité de Bensmim dure trois heures. Elle montre comment l’eau minérale naturelle Aïn Ifrane, issue des eaux froides de la source de Bensmim, une commune rurale nichée au cœur des forêts de cèdres du Moyen-Atlas, est mise en bouteille. D’un investissement de 210 millions de DH, ce projet a eu des retombées positives sur la localité qui l’abrite. Outre les 72 employés de l’unité et 105 pour la distribution, issus tous de la province d’Ifrane, le projet participe dans les finances de la commune de Bensmim à hauteur de 7 millions de DH (taxes communales). Il verse à l’Etat d’autres taxes de l’ordre de 23 millions de DH. Ce site naturel, perché à 1.700 m d’altitude entre Ifrane et Azrou, accueille une source réputée pour la pureté de ses eaux, d’où l’appellation Aïn Ifrane. Naturellement riche en minéraux et équilibrée en calcium, magnésium et autres oligo-éléments, Aïn Ifrane est également pauvre en sodium (sel) et riche en potassium, la rendant parfaite pour une consommation quotidienne.

Côté «produit», les qualités naturelles, la pureté et l’intégrité de l’eau Aïn Ifrane sont entièrement préservées grâce à un procédé d’extraction directement de la source. Cette méthode lui permet d’éviter tout contact avec l’air lors de son acheminement vers l’unité d’embouteillage spécialisée de dernière génération, euro-africaine des Eaux (EAE), située à moins de 100 m de la source.
 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc