×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Equipementiers auto
Saint Gobain Sekurit se prépare pour livrer PSA

Par L'Economiste | Edition N°:4724 Le 08/03/2016 | Partager
Le spécialiste du vitrage lance sa 2e ligne de production à Kénitra
Un investissement de 200 millions de DH
La capacité passera à 800.000 pièces dès 2019

Le démarrage de la 2e ligne de production de l’usine Sekurit est prévu pour 2019. Il devrait coïncider avec l’ouverture de l’unité de PSA qui est pressentie pour absorber une partie de la production (Ph. L'Economiste)

Le spécialiste du vitrage automobile met les bouchées doubles dans ses unités de production. La filiale de Saint Gobain Sekurit est en train de lancer sa 2e ligne de production dans la zone franche de Kénitra. Un investissement global de quelque 200 millions de DH.  L’objectif est d’atteindre une capacité de production de 800.000 pièces à l’horizon 2019, date de l’entrée en production du constructeur français, PSA.

L’industriel anticipe ainsi l’implantation d’un gros donneur d’ordre automobile, la méga usine de PSA Peugeot Citroën au Maroc (mitoyenne du site Sekurit). La décision de ce fournisseur aux standards européens intervient la veille d’une importante rencontre entre les responsables Achats (à l’échelle régionale) de PSA et les opérateurs marocains sur les enjeux et besoins en sourcing local. Dès cette année, la production du spécialiste des pare-brise devrait monter à 448.000 unités, contre quelque 350.000 il y a un an.

 La filiale du groupe français fournit également Renault Maroc (Somaca et Renault Tanger), notamment pour les modèles Dacia Lodgy, Dokker et Sandero. Elle produit également et exporte pour le compte du site Opel à Saragosse. Et c’est l’annonce de l’implantation de PSA dans la région de Kénitra qui a poussé Saint Gobain-Sekurit à mettre en place sa 2e ligne de production dans le chef-lieu du Gharb. «Le secteur automobile représente aujourd’hui 25% du chiffre d’affaires de Saint Gobain Maroc. C’est une industrie qui amène l’innovation d’un secteur à l’autre», avait annoncé le management, il y a quelques mois.  Le producteur de vitrage automobile table sur un chiffre d’affaires de l’ordre de 1 milliard de DH. L’extension de l’usine portera sur quelque 23.000 mètres carrés. Cette reconfiguration du site a d’ailleurs été inscrite dans la liste des 16 projets d’investissements industriels, du gouvernement Benkirane. Ce qui en fait un investissement en partie subventionné par l’Etat marocain. La mise en place de l’unité à Atlantic Free Zone a, rappelons-le, nécessité un investissement initial de 150 millions de DH. L’activité pare-brise emploie 110 personnes. Un effectif qui devrait monter à 170 salariés en 2019, en plus de l’automatisation du process industriel. Cette activité est moins demandeuse en ressources humaines comparée à la production de câblage par exemple. Les deux tiers de la production ont été livrés à l’usine Renault. Une partie du vitrage Sekurit fournit la Somaca (Casablanca). S’y ajoute un cinquième de la production destiné à l’export. A terme, Sekurit compte orienter l’essentiel de sa production vers le marché local tout en continuant à livrer les usines Renault (Tanger et Casablanca) ou encore le site PSA qui doit démarrer en 2019.
A. At

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc