×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Blocage VoIP: La polémique enfle

Par L'Economiste | Edition N°:4721 Le 03/03/2016 | Partager
Les partisans de l’interdiction arguent d’une utilisation «frauduleuse» de l’infrastructure
PME, start-up et jeunes entrepreneurs obligés à recourir au VPN

L’interdiction de la VoIP (voix par IP) déchaîne toujours les passions. La polémique a repris de plus belle après l’extension du blocage à l’Adsl. La réaction des internautes ne s’est pas fait attendre.

La nuit du 26 au 27 février a enregistré une vague de désabonnement des pages Facebook des opérateurs télécoms, qui ont enregistré  une perte de 100.000 «like». L’interdiction a été, rappelons-le, décidée par le régulateur (ANRT) qui avance quelques arguments jugées recevables: «L’acheminement de tout trafic téléphonique à destination du client final ne peut être assuré que par des exploitants de réseaux publics de télécommunications. (...) Les dispositions réglementaires régissant la fourniture des services de téléphonie (VoIP ou autres) sont claires et lesdits services ne peuvent être fournis que par les exploitants détenteurs de licences de télécommunications». De l’avis d’experts, ce blocage a des motivations économiques et viendrait en réaction à la baisse de valeur que connaît le segment de la voix. En témoigne la baisse de 4,9% des revenus du segment mobile d’IAM entre 2014 et 2015 (passant de 15,2 milliards de DH à 14,2 milliards). Parallèlement, l’opérateur historique a vu l’Arpu (chiffre d’affaires mensuel moyen réalisé par une entreprise avec un client)  du segment data croître de 4,7% en un an, passant de 16 à 20,7%. Une donnée qui confirme les mutations des usages dans le secteur des télécoms. «La data est un levier de croissance pour Méditel et pour l’ensemble du secteur», confie le management de Méditel, qui revendique une consommation de 160.000 Gigabits par jour sur son réseau.  Un constat partagé par CFG Bank: «Le rôle de la data en tant que futur levier de croissance au Maroc a été confirmé en 2015. Par exemple, pour Maroc Telecom, le parc clients Internet mobile a fortement augmenté de 36,3% tandis que le nombre des lignes haut-débit s’est accru de 15,4%».
L’utilisation «frauduleuse» de l’infrastructure des opérateurs par les mastodontes d’Internet (Facebook, Skype, Viber…) est un autre argument avancé par le régulateur. D’autres instances de régulation télécoms à travers le monde (Brésil, Sénégal, Iles Comores, Ethiopie) ont également opté pour le blocage de la VoIP pour protéger les revenus des opérateurs locaux au niveau des appels internationaux. Il n’empêche que tout blocage ou restriction restent relatifs sur Internet, vu qu’il suffit aux utilisateurs d’installer des outils comme le VPN ou le projet Tor (un réseau informatique superposé mondial et décentralisé qui permet d’occulter l’origine des connexions) pour utiliser la VoIP. Ce genre de situation pourrait réorienter une partie des internautes vers le Deep Web (web profond) qui représente entre 70 et 75% de la capacité d’Internet, voire même passer au Dark Web (web sombre) qui comme son nom l’indique est surtout utilisé pour des actions illégales. Sur un tout autre registre, les business models des PME et des start-up sont les plus exposés à ces restrictions VoIP. S’y ajoutent les cabinets de recrutement qui s’adossent à cette technologie pour organiser des entretiens entre demandeurs d’emplois et entreprises via la VoIP.

Méditel [email protected]

L’opérateur a tenu, le 1er mars, sa première session du [email protected] Un workshop dédié aux innovations de l’entreprise dans l’univers de la digitalisation. Cette première édition a connu un vif débat entre le management de Méditel et des bloggeurs et influenceurs sur le blocage de la VoIP dont une grande partie vient de décider le boycott des Morocco Web Awards par mesure de représailles.  Cet événement a également été l’occasion pour Méditel de présenter sa solution Mobile Connect pour la protection des données personnelles de ses abonnés. Une solution qui a été primée au Mobile World Congress 2016 à Barcelone.

A.At

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc