×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Université de Rabat: 170 lauréats, professeurs et chercheurs primés

Par L'Economiste | Edition N°:4689 Le 19/01/2016 | Partager

C’est en grande pompe que l’université Mohammed V-Rabat a récompensé ses meilleurs étudiants et chercheurs lors du rendez-vous annuel de l’Excellence organisé la semaine dernière. Le lieu qui a abrité cet événement était symbolique.
Il s’agit de l’Ecole Mohammedia d’ingénieurs, premier et prestigieux établissement de formation d’ingénieurs au Maroc. Le gotha du monde du savoir et de la science était présent à ce rendez-vous qui était l’occasion de primer près de 170 talents de l’université de Rabat dont figurent les majorants des différentes filières. Les professeurs et chercheurs dans les différents domaines scientifiques  ont été également récompensés avec à la clé des chèques remis aux primés. Une grande partie des prix (meilleure structure de recherche, meilleure thèse, meilleur chercheur...) ont été remportés par la faculté des lettres, celle de médecine ainsi que la faculté des sciences. Profitant de cette occasion,  Saaid Amzazi, président de l’université de Rabat a rappelé que le développement de la culture de l’excellence au sein de nos universités est devenu une nécessité pour leur permettre de relever les défis de la mondialisation.
Aujourd’hui la compétitivité est l’affaire de tous et pour y faire face, nos universités sont obligées d’émerger et de se distinguer. Et pour «mesurer la compétitivité d’une institution telle que l’université qui ne possède ni chiffre d’affaires, ni parts de marché et encore moins de bénéfices, une seule valeur pour Amzazi: l’excellence.
Les classements internationaux figurent parmi les approches adoptées  pour évaluer l’excellence au sein des universités. Ces classements sont dominés depuis plusieurs années par une vingtaine d’établissements anglo-saxons et asiatiques. Ceux-ci se distinguent par des budgets colossaux et des chercheurs dont parmi eux figurent des prix Nobel. A cela s’ajoute une vraie autonomie avec une gouvernance permettant une souplesse dans la gestion des RH. Mais nos universités restent loin de ce type d’organisation. Pour Amzazi «Le modèle d’université qui s’impose à nous aujourd’hui est celui d’une université d’abord de recherche, productrice de connaissance et de richesse, une université numérique en phase avec les générations actuelles».

Noureddine El AISSI
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]nomiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc