×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Méditel au Club de l’Economiste
    4G: Comment assurer une croissance… accélérée

    Par L'Economiste | Edition N°:4498 Le 06/04/2015 | Partager
    Méditel s’attend à une croissance plus rapide
    Terminaux, infrastructures et génie commercial…

    La phase de croissance sera plus longue que prévu sur le cycle 4G, au grand bonheur des opérateurs. C’est en tout cas ce que promet le deuxième opérateur. Si le segment commercial sera assez restreint au début du déploiement de cette technologie de 4ème génération, il devrait rapidement s’étirer sur un spectre de consommation plus large, à coups de baisses de prix prévus des terminaux et d’offres concurrentielles. Cela justifie d’ailleurs, à sa juste valeur, les 2 milliards DH misés par les trois opérateurs pour s’offrir les trois licences en concurrence, selon Michel Paulin, directeur général de Méditel. Pour cet expert des télécoms, parler de révolution est une hyperbole. L’arrivée de la 4G n’est qu’une étape parmi d’autres dans le processus de maturité du secteur. «Le marché est trop petit certes mais il va falloir tout de même bien se positionner», explique Paulin. Reste maintenant à parier sur l’accessibilité aux terminaux, la qualité et la rapidité de déploiement des infrastructures, ainsi que les offres commerciales qui seront déclinées. La baisse des prix des terminaux 4G est justement l’un des facteurs potentiels pour booster le segment. Sur cette question précise, Méditel  a déjà ses réponses, même si le détail de ses offres commerciales sur la 4G relève encore de l’inconnu. L’une d’elles porte sur l’arrivée de nouvelles marques de terminaux compatibles 4G d’entrée et de moyenne gamme. L’opérateur négocie en ce moment avec plusieurs marques qui pourraient satisfaire ce besoin d’accessibilité. Ce segment complétera celui du haut de gamme sur lequel les majors comme Apple, Samsung et Huawei sont déjà positionnés. «Nous avons des intérêts réciproques avec des fabricants. Nous discutons avec eux pour la promotion de leurs produits à travers nos réseaux commerciaux». Côté infrastructures, l’opérateur s’engage sur 7 milliards de DH dans les 5 prochaines années. Dans un premier temps, ce sont surtout les milieux urbains et péri-urbains qui seront servis. L’arrivée de la 4G coïncide d’ailleurs avec la finalisation du programme de «rand renewal» lancé par la filiale d’Orange sur les deux dernières années. Objectif: renforcer la puissance du réseau et des antennes relais de l’opérateur. Au-delà des terminaux et de l’infrastructure, c’est sur les offres commerciales que l’essentiel de la concurrence se jouera. La data devrait ainsi prendre une revanche historique sur la voix qui porte depuis plusieurs années la rentabilité du secteur. « On est sur une période charnière marquée par une décroissance des revenus de la voix et une explosion de l’usage de la data. Cette phase est complexe à manager», prévient le patron de Méditel.

    12 demandes acceptées par IAM… sur 241!

    Si Michel Paulin est convaincu de l’opportunité stratégique du partage d’infrastructures entre les trois acteurs du marché, Méditel bute encore sur le refus de l’opérateur historique de jouer le jeu. « Sur 240 demandes adressées à Maroc Télécom, nous n’avons jusqu’ici que 12 acceptations qui sont en cours d’opérationnalisation», révèle le patron. Le courant passe plutôt mieux avec Wana Corporate. L’opérateur partage déjà avec Inwi 300 sites et 300 km de fibres. Pour Paulin, il n’y a pas d’opposition entre partage et investissements. L’opérateur compte poursuivre le renforcement de son réseau et de ses équipements. L’enjeu du partage est d’éviter d’investir dans la duplication de ce qui existe déjà.

    S. F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc