×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Un village itinérant pour former les agriculteurs

    Par L'Economiste | Edition N°:4459 Le 10/02/2015 | Partager
    600 conseillers mobilisés pour démocratiser et initier aux nouvelles techniques
    Possibilité pour les partenaires institutionnels de présenter leurs offres aux agriculteurs

    Lors du lancement du village itinérant, Akhannouch qui recevait des explications sur l'utilisation des tablettes pour l'analyse de la salinité. Ci-contre également une machine qui répond au nom de pollinisateur, et dont le mode d'emploi et les bénéfices tirés ont été présentés aux agriculteurs. Le renforcement des capacités productives de sécurité sanitaire passe par la maîtrise des outils de production

    Le département de l’agriculture mise sur la proximité et la mobilité de ses conseillers pour prodiguer ses recommandations aux opérateurs. Il vient de lancer à cet effet «le village itinérant du conseil agricole», un concept développé par l’Office national du conseil agricole (ONCA) dans le cadre de sa nouvelle restructuration. La première étape d’un périple qui conduira l’ONCA dans toutes les régions du Royaume a été lancée à Berkane par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de Pêche maritime. Ce village ambulant est constitué d’un chapiteau pour les panels et explications, un autocar équipé de matériel technique et informatique pour les différentes analyses et des stands réservés aux partenaires institutionnels et professionnels. Pour atteindre les objectifs qu’il s’est tracé en matière de dynamisation du secteur agricole, l’ONCA a mobilisé 600 conseillers agricoles pour accompagner les agriculteurs. Ils auront pour tâche primordiale de rendre accessible l’adoption des techniques performantes. Ils rencontreront les agriculteurs à intervalles régulières, avec le souci de bâtir une relation de confiance. «Lors des différentes rencontres, les conseillers de l’ONCA informent et forment les agriculteurs, en organisant des visites de terrain, des journées de sensibilisation, des sessions de formation portant sur les thématiques relatives aux problématiques agricoles» précise t-on auprès de ces conseillers. Cette nouvelle approche permettra aux agriculteurs de bénéficier de démonstrations didactiques assurées par des experts lors de chaque étape.
    Le village itinérant du conseil agricole fait partie des programmes et projets élaborés par l’ONCA dans le cadre de sa mission pour faciliter l’accès à la connaissance et le recours aux techniques novatrices et performantes. L’apport managérial n’est pas négligé. Cette caravane se veut aussi une plateforme pour encourager l’inventivité, la diversification, l’authenticité dans le choix des actions à entreprendre. Une approche transversale pour instaurer des actions correctives qui débouchent sur l’amélioration continue de la productivité, la rationalisation des intrants et l’adaptabilité avec les exigences des marchés.
    L’ONCA a été constitué pour piloter, coordonner et suivre la mise en œuvre de la stratégie du conseil agricole à l’échelle nationale. Il opère selon un plan d’action articulé autour de deux missions: la mise en place des plans d’actions régionaux différenciés selon les spécificités agricoles de chaque région et le pilotage par la mise en place des dispositifs de gouvernance régionale et centrale, le système de suivi-évaluation et un système de veille opérationnelle.
    Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc